Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+ |

Accueil > Biographies de Scientifiques > Buys-Ballot

Buys-Ballot

La Nature N°872 - 15 Février 1890

Mis en ligne par Denis Blaizot le mardi 18 août 2009

La météorologie vient d’éprouver une perte sensible dans la personne de M. Buys-Ballot, directeur du service néerlandais, qui fut organisé par ses soins immédiatement après la création du service français. En effet, M Buys-Ballot est un des premiers savants étrangers qui aient répondu à l’appel de Le Verrier. Son zèle et son influence personnelle aidant, la ville d’Utrecht, où il vient de mourir à l’âge de soixante-treize ans, et qui est le chef-lieu de la météorologie hollandaise, fut choisie pour le siège de l’Association météorologique internationale. C’est dans cette ville que furent adoptées les décisions qui permirent à la météorologie officielle de s’étendre sur toute l’étendue du continent européen, et de recueillir tous les renseignements nécessaires à la rédaction des avis en prévision du temps. En dehors de la loi du mouvement des cyclones et des télégrammes météorologiques, M. Buys-Ballot s’occupait aussi de l’observation directe des nuages, et il attachait une grande importance à l’étude des symptômes naturels du temps. Plusieurs lois relatives au mouvement de l’air portent le nom de Buys-Ballot, qui est l’auteur d’un grand nombre d’observations importantes et de mémoires intéressants. Au mois de janvier 1871, M. Buys-Ballot donna à la France une preuve de sympathie que M. Quételet, de Bruxelles, sollicité à la même époque, avait refusée sous prétexte de ne pas violer la neutralité belge. Il envoya des télégrammes météorologiques à Lille, afin de guider dans l’emploi des ballons que le gouvernement y avait fait l’assembler dans le but d’essayer la rentrée aérienne à Paris. L’organisation des ballons militaires de l’armée de la Loire fit trouver un nouvel emploi aux aérostats disponibles.