Météorologie et climatologie

Les dates de vendange servant souvent de critère pour parler de changement climatique et des climats du passé, ce petit article paru dans Le Musée des sciences du 11 novembre 1858 m’a paru avoir sa place dans cette rubrique traitant de météorologie et de climatologie. Un livre intitulé : Histoire (...)

Les saints de glace varient en fonction des régions. Principalement les 11,12 et 13, ils peuvent inclure toute la deuxième décade de mai. Ils se situent donc en pleine Lune Rousse, période du printemps pendant laquelle les gelées matinales ne sont pas rares. La détermination de la température (...)

Un physicien du siècle dernier a prétendu que, dans le principe, l’homme, entièrement soumis à la domination de la nature, était doué de la faculté de prévoir, ,au moyeu des influences qu’il ressentait, les variations atmosphériques et la plupart des phénomènes terrestres. Les animaux jouissent encore (...)

Conférence faite sous les auspices de la Revue Scientifique et de la Revue Bleue, à la salle de la Société de géographie, le mercredi 23 mai 1906. Par Émile Bertin, de l’Institut, Directeur du Génie Maritime. I. - Préambule Le sujet qui nous réunit ce soir est, je le crains, un peu aride. J’en ai jadis (...)

Les exemples de baromètres gigantesques sont rares dans l’histoire, et c’est à peine si en deux siècles et demi on rencontre trois ou quatre tentatives d’édifier un baromètre aux grandes proportions. Le premier en date est dû à Blaise Pascal, qui, alors qu’il habitait Rouen où il eut connaissance des (...)

Nous avons dit que les arbres, au moyen du pouvoir réfrigérant dont ils sont doués [1], condensent les vapeurs répandues dans l’atmosphère et les font écouler en eau le long de leurs feuilles, jusqu’au sol où elles forment des sources. Nous avons dit que les arbres ont pour objet de maintenir un certain (...)

M. Tchihatchef est un grand seigneur russe qui s’est entièrement dévoué, corps et biens, à l’avènement des sciences ; il a abandonné foyers, amis, famille, pour aller, pendant cinq années, au prix des plus grands dangers, recueillir des observations météorologiques, dans les déserts de l’Asie Mineure et (...)

La Terre de désolation, - Excursion d’été au Groënland, par le Dr I. J. Hayes, - 1 vol, in-8° illustré. Hachette et Cie, 1874.

Le pôle Nord continue à fixer l’attention des géographes plus que les autres parties encore inexplorées de la terre. Après les découvertes des Américains et des Autrichiens dans le nord du Groenland et de Novaja Somlja, l’Angleterre, la Suède et les États-Unis ont organisé trois nouvelles expéditions, (...)

[!sommaire] 1re Partie — N°778 - 28 Avril 1888 La persistance du froid et l’abondance des neiges donnent à l’hiver que nous venons de traverser, qui nous quitte à peine, une physionomie caractéristique. Ce n’est pas, d’ailleurs, une région particulière de l’Europe ou même quelques partie de (...)

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | Tout afficher

Ces bilans ont été publiés dans les revues La Nature et Revue Scientifique

La Revue Scientifique a publié toutes les semaines de 1886 à 1914 des bulletins météorologiques. Ces bulletins étaient un résumé du Bulletin international du Bureau central météorologique de France. Ils sont accompagnés ici d’une partie des bulletins de La Nature pour compléter au mieux la (...)

Tableau par ordre chronologique depuis le XVe siècle des hivers, des étés et des crues de la Seine remarquables