Roulements à billes et à rouleaux

Lors d’un récent passage à Gothembourg, j’ai eu l’occasion de visiter, pour en parler aux lecteurs de Sciences et Voyages, la plus grande usine de roulements à bille qui existe au monde : la Svenska Kullagerfabriken, plus connue sous le nom de S. K. F. Au premier abord, on reste confondu par la (...)

A propos du récent article publié ici sous ce titre [1], il peut y avoir intérêt à présenter quelques observations sur cette importante mais déjà ancienne question. Nous distinguerons deux groupes principaux de solutions : Le premier, caractérisé par la simplicité de la construction, a pour principe une (...)

Bien que d’invention fort ancienne, les paliers à billes n’ont reçu tout d’abord qu’un nombre fort restreint d’applications, et leur développement industriel ne date véritablement que du jour où on l’utilisa pour la construction des vélocipèdes et surtout des bicyclettes. Cela tient à ce que la (...)

EN passant à travers Rotterdam la Meuse (ou le Rhin, car les eaux des deux fleuves sont intimement mêlées), se partage en deux bras dont l’un, le plus étroit, forme le Koningshaven, voie navigable d’une extrême importance. Ce bras de fleuve était, récemment encore franchi par deux ponts tournants, l’un (...)

Lorsque deux pièces d’une machine se déplacent l’une par rapport à l’autre, suivant un mouvement circulaire, leur frottement engendre des efforts plus ou moins considérables mais qui ont toujours pour conséquence d’absorber une partie très appréciable du travail développé par le moteur. Tel est le cas, (...)

Documents à télécharger