| Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+

Accueil > Articles scientifiques > Géophysique, géographie > Météorologie > Bilans météorologiques annuels > La météorologie de l’année 1890

La météorologie de l’année 1890

L. Barré, la Revue Scientifique — 10 janvier 1891

mercredi 28 octobre 2009, par gloubik

Les principaux éléments de l’année qui vient de finir sont résumés dans le tableau suivant :

Baromètre. - Suivant les observations faites au parc Saint-Maur (altiitude : 43,30m), la moyenne barométrique de l’année 1890, 757mm,91, est supérieure à la normale 755mm,0 (et non 756mm, donnée les années précédentes d’après un certain nombre d’auteurs) suivant l’Annuaire de l’Observatoire municipal de Montsouris. Septembre a fourni les pressions moyenne, 762mm,77, et partielle, 771mm,68, les plus élevées. Avril a donné la moyenne la plus basse, 739mm,85, et le minimum 734mm,16 a été observé le 23 janvier,

Thermomètre. - La température moyenne de l’année 1890, 9,42°, est légèrement inférieure à la normale que nous avons préalablement corrigée de - 1°,2, en raison de ce que les observations actuelles sont faites au parc Saint-Maur, dont la température moyenne est inférieure de 0°,7 à celle de l’Observatoire de Paris où l’on prenait, de 1806 à 1870, au lieu de la moyenne des vingt-quatre heures, la demi-somme des maxima et des minima, plus élevée de 0°,5 environ. Elle est supérieure à celle des années 1887 (8°,81),1888 (8°,99), et un peu au-dessous de celle de 1889 (9°,53). Le mois le plus chaud a été celui d’août, 16°,77 ; le plus froid, celui de décembre, - 3°,25, un des plus rigoureux depuis longtemps (voir le résumé de décembre au bas de la page 611), Les écarts avec la normale corrigée sont alternés ; janvier et décembre présentent les principaux.

La température la plus basse de l’année 1890, au parc Saint-Maur, a été observée le 28 novembre, et était de - 15°,0, La plus élevée, 32°,6, a été notée le 1er août.

Pour l’Europe et le bassin méditerranéen, le minimum - 35° a été observé à Arkangel le 23 novembre. Le maximum 48° a été enregistré à Biskra le 10 août.

Pluie. - La quantité d’eau recueillie dans le pluviomètre du parc Saint-Maur (pluie ou neige fondue), pendant l’année 1890, est de 504mm,8 en cent cinquante-six jours. Le mois de juillet a donné la plus grande quantité d’eau, 107mm,5 ; le mois de novembre vient après (61mm,5). Février est le plus sec (3mm,4, puis décembre (19mm,2), octobre (24mm) et mars (25mm).

L. B.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.