Télédétection et modélisation spatiale

Coordinateurs : Annelise Tran, Eric Daudé, Thibault Catry
Lundi 26 décembre 2022

Titre : Télédétection et modélisation spatiale — Applications à la surveillance et au contrôle des maladies liées aux moustiques

Coordinateurs : Annelise Tran, Eric Daudé, Thibault Catry

Éditeur : QUAE

Date de parution : 17 novembre 2022

145 Pages

Prix : 26,00 € (gratuit en ebook)

ISBN : 9782759236282

Quatrième de couverture :

Les moustiques sont vecteurs de nombreux agents pathogènes responsables de maladies, telles que le paludisme, la dengue, le chikungunya ou la fièvre jaune. Selon l’Organisation mondiale de la santé, ils provoquent plusieurs centaines de milliers de décès chaque année. Ils sont aussi à l’origine de zoonoses, comme la fièvre de la vallée du Rift et la fièvre du Nil occidental.

Dans ce contexte, les besoins en outils opérationnels permettant d’orienter les actions de surveillance et de contrôle sont importants, à la fois dans les pays du Sud — les zones tropicales et subtropicales sont les plus touchées par les maladies causées par les moustiques —, mais également dans les pays du Nord, où l’installation de nouvelles espèces comme le moustique-tigre augmente le risque d’émergence de maladies. Pour répondre à ces besoins, les images d’observation de la Terre présentent un fort intérêt : la distribution dans l’espace et la dynamique temporelle des moustiques sont influencées par des variables climatiques (températures, précipitations, humidité) et environnementales (disponibilité de zones en eau, végétation), dont les indicateurs peuvent être dérivés d’images satellite.

De nombreuses études récentes ont permis de développer des méthodes innovantes couplant télédétection et modélisation spatiale pour prédire la dynamique spatiale et temporelle des moustiques vecteurs et des maladies associées. Au-delà de l’étude de faisabilité, certaines de ces méthodes ont abouti à des outils et à des chaînes de traitement aujourd’hui opérationnels, utilisés par les acteurs de santé publique et les opérateurs chargés de la lutte antivectorielle.

Cet ouvrage, destiné aux étudiants et aux chercheurs comme aux acteurs de santé publique, présente une synthèse de ces travaux de recherche et de ces outils.

Consulter la préface de Didier Fontenille, Entomologiste médical, directeur de recherche IRD, UMR MIVEGEC (université de Montpellier, IRD, CNRS)

Mon avis : Voilà un petit livre fort intéressant, mais pas des plus faciles à aborder. Déjà par le thème : Nous sensibiliser aux capacités de la télédétection. C’est-à-dire la collecte d’informations géophysiques et environnementales depuis l’espace d’un côté et de l’autre la lutte contre les maladies propagées par les moustiques.

Comme pour les livres de la collection synthèse que j’ai pu avoir entre les mains, chaque chapitre a ses auteurs. Et si trois noms apparaissent sur la couverture, ils sont en fait une bonne douzaine à y avoir contribué. Richement illustré de cartes, diagrammes, tableaux et autres images satellites, il est aussi très riche en références bibliographiques. Le chapitre 1 en propose à lui-seul près de 5 pages. Ceci en fait plus un livre pour les étudiants et chercheurs que pour le péquin moyen que je suis. Je ne saurais donc jugé de la pertinence des informations fournies. Je laisserai donc le soin à des spécialistes du sujet de critiquer le contenu technique. Je ne dirai qu’une chose : j’y ais appris beaucoup de choses.

En bref : Ce livre est très intéressant mais destiné à un public averti parmi les chercheurs et étudiants.

Découvrez d’autres critiques de ce livre sur Babelio