Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+ |

Accueil > Articles scientifiques > Physique, Chimie > Physique sans appareils > Une montgolfière

Une montgolfière

La Nature N° 617 — 28 mars 1885

Mis en ligne par Denis Blaizot le mercredi 5 octobre 2011

Je façonne un cylindre creux du diamètre d’un bouchon, avec une feuille de papier mousseline. La feuille qui enveloppe les vingt cigarettes d’un paquet de la Régie convient parfaitement [1]. Les bords du cylindre sont légèrement recourbés pour qu’il garde sa forme. Si le cylindre de papier paraît trop difficile à confectionner, on peut faire un cornet, de telle sorte qu’il se tienne debout sur sa base. Avec une allumette enflammée, on allume le cylindre ou le cornet à sa partie supérieure ; le papier brûle, et se convertit en une mince lamelle de cendres qui se contracte et se ’recoquille sur elle-même ; ce léger résidu de cendres, enveloppant un air raréfié par la combustion, s’enlève tout à coup, et monte rapidement jusqu’à deux ou trois mètres de hauteur [2].

Voilà le ballon des frères Montgolfier.

G. T.


[1Il ne s’agit pas ici de papier à cigarettes, mais du papier mousseline qui forme l’empaquetage d’un paquet de cigarettes.

[2Si le lecteur désireux de faire cette expérience ne réussit pas immédiatement, qu’il la renouvelle ; nous avons dû nous-même procéder par quelques tâtonnements avant de la mener à bien.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?