Premiers hommes

Pascal Picq
Dimanche 16 octobre 2016 — Dernier ajout dimanche 23 octobre 2016

Premiers hommes Auteur : Pascal Picq Éditeur : Flammarion 341 pages 22,90 euros ISBN : 978-2-0813-4814-1

Quatrième de couverture

Tant de découvertes ces dernières années ont achevé de nous perdre dans le labyrinthe des premiers hommes et la diversité de nos ancêtres. Pour suivre cette longue évolution, d’abord simienne et partagée, puis tout à fait humaine et unique, Pascal Picq raconte dans un récit complètement inédit nos origines communes avec les singes. Cela se passe au cœur de l’ère tertiaire, durant le long Miocène (de 23 à 5,5 millions d’années), l’âge d’or des hominoïdes. Et cela, plusieurs millions d’années avant l’émergence de notre lignée africaine ! Au fil du récit, on comprend que nos origines, même très lointaines, sont beaucoup plus humaines qu’on ne l’imaginait : ainsi, l’invention des premiers outils de pierre taillée au temps de Lucy et des australopithèques, l’organisation des groupes en société pour se défendre, se nourrir et se reproduire. Des hominidés qui marchent, utilisent des outils, échangent et chassent depuis des temps immémoriaux… L’émergence d’Homo erectus vers 1,9 million d’années marque un nouveau tournant dans l’histoire de la vie : ses innovations techniques et culturelles, comme le feu et la cuisson, vont interagir avec son évolution biologique, modifiant son corps, son cerveau et la société au travers de médiations symboliques, comme le langage. Une étape décisive qui témoigne de la puissance biologique, cognitive et écologique du genre Homo, le premier grand singe qui a dominé l’ancien monde, et à la découverte duquel nous convie aussi cet ouvrage.

Mon avis : avec cet ouvrage, le lecteur est assez vite prévenu, il va découvrir les origines de l’homme et comprendre l’inexactitude de l’adage « l’homme descend du singe ». L’auteur s’emploie à démontrer que l’homme et le singe ont un ancêtre commun, voilà tout. Dans un premier temps, il raconte la place du singe dans le monde, son évolution, ses similitudes de comportement avec l’homme dans sa vie quotidienne (alimentation, sociabilité, etc.), l’âge d’or de l’hominoïde, puis décrit ce fameux ancêtre commun avant d’attaquer la seconde partie de l’ouvrage, dédiée à l’homme. Il dresse alors un portrait détaillé de nos premiers ancêtres, de ses inventions, de sa gestion du quotidien avec une journée typique, puis, comme pour le singe, explique son évolution au travers d’étapes importantes comme la maîtrise du langage. Si j’ai trouvé l’ensemble bien construit, logique et intelligemment détaillé, je me suis parfois ennuyée sur des passages qui m’ont paru un peu longs. Le style, peut-être, n’était pas assez dynamique pour moi, comme c’est souvent le cas avec des ouvrages de fond comme celui-ci. Il est toutefois indéniable qu’il recèle des informations et des explications d’un grand intérêt pour mieux comprendre les origines de l’homme sans se perdre dans la complexité des dernières découvertes en la matière.

En bref : un ouvrage intéressant, très bien construit, qui vous aidera à comprendre les origines de l’homme et la complexe relation qui existe entre lui et le singe. Avis aux amateurs !

Découvrez d'autres critiques de ce livre sur Babelio voir en grand cette image
Découvrez d’autres critiques de ce livre sur Babelio

Retrouvez la fiche du livre et d'autre chroniques sur Livraddict voir en grand cette image
Retrouvez la fiche du livre et d’autre chroniques sur Livraddict