Industrie

Quand on s’asseoit sur la sellette, on immobilise l’appareil et on peut remuer les mains et les jambes très facilement. LA profession de peintre en bâtiments et de couvreur n’est pas sans danger. En dehors de l’absence de vertige, il faut une certaine habileté pour se déplacer avec sécurité le long (...)

L’usage du parapluie et de l’ombrelle ne date guère que du début du XVIIIe siècle, époque à laquelle ces deux instruments devinrent courants. Ils étaient fabriqués dans des ateliers modestes qui préparaient les carcasses ; celles-ci étaient ensuite confiées à des commerçants qui montaient à ce moment le (...)

[!sommaire] Dans notre antique Auvergne au sol tourmenté, formé à sa base par des roches archéennes, ou plutôt cristallophylliennes, bouleversées ensuite par les venues de roches éruptives et les coulées de projections volcaniques, on peut trouver une infinité de pierres plus ou moins précieuses, plus (...)

[!sommaire] Dans cette brève étude où nous avons eu l’occasion d’aborder différents chapitres du frottement, nous avons tenu à nous cantonner sur le terrain de la mécanique. Il nous sera permis, pour ce qui concerne l’aspect physique des phénomènes, de renvoyer le lecteur aux travaux de mon père, le (...)

De tous côtés, en ces temps de grandes préoccupations nationales, on cherche à améliorer l’organisation des activités de notre pays. Et parmi ces efforts de l’heure présente, viennent en première ligne ceux relatifs au travail et à la production des ateliers et des usines. Questions capitales en ce moment (...)

L’ingénieur anglais Henry Bessemer est mort à Londres le 15 mars dernier. D’origine bretonne, il était né à Hartford en 1813. Son nom est resté attaché à l’un des plus importants progrès accomplis au cours de ce siècle dans la métallurgie du fer et de l’acier. Rappelons qu’avant 1850 le procédé Hunstman, (...)

« Il ne suffit point de tailler, encore faut-il coudre », dit un vieux proverbe français. Il s’applique d’une remarquable façon à la vaste industrie du fer et de l’acier dont les applications à la construction sont innombrables : chaudières, réservoirs, charpentes, navires, carapaces de métal de toutes (...)

Il y a plus de deux siècles que Pascal énonça le principe qui porte son nom, et dont l’application la mieux connue et la plus populaire se trouve représentée par la presse hydraulique. On ne sait que fort peu de chose à l’égard de l’application que Pascal put faire de la loi qu’il découvrit ; d’autre (...)

L’évolution du milieu moderne a transformé jusqu’aux choses les plus familières de la maison. Les multiples applications des sciences et du machinisme ne furent pendant longtemps utilisées qu’à l’usine ; elles sont maintenant si bien perfectionnées, spécialisées, adaptées à toutes les taches et à toutes (...)

Les carillons, aux XVe et XVIe siècles, existaient dans presque toutes les villes de la Flandre. Celui de Dunkerque était des plus renommés et les airs que jouaient les cloches étaient chantés et dansés en tonde par les paysans. Aujourd’hui, il est bien peu de villes qui en possèdent encore ; souvent (...)