Physique sans appareils

Série d’articles signés principalement de Gaston Tissandier vous permettant d’expérimenter les grandes lois de la physique sans aucun matériel de laboratoire. Un bon moyen de (se) convaincre de la véracité de ces principes.

Dans un de ses précédents numéros (n° 422 du 2 juillet 1881, page 80), La Nature a parlé de l’expérience curieuse qui consiste à soulever à quatre le corps d’une personne étendue ; l’auteur de l’article a supposé que la facilité, en apparence étonnante, avec laquelle ce soulèvement avait lieu, tenait tout (...)

A l’époque de réminiscence des fêtes de Noël et des jouets de jour de l’An, où nous sommes actuellement, nous sera-t-il permis de présenter à nos lecteurs une expérience de physique, que nous ne conseillerons pas aux professeurs d’exécuter dans leurs cours, mais qui est peut-être de nature à divertir les (...)

Prenez une bouteille ordinaire de vin et placez la à quelques centimètres devant une bougie allumée. Soufflez sur la bouteille de manière que votre bouche soit environ à 20 ou 30 centimètres de la bouteille et en face de la flamme de la bougie, sur un même plan horizontal. Eh bien ! chose curieuse ; (...)

Voici une expérience de physique sans appareils certainement originale. mais incomparablement plus originale encore est la description de cette expérience que nous traduisons du Scientific American. « Ctésibius dit à son élève : « Héron, voulez-vous un verre de soda ? (eau de Seltz). » — Ce sera (...)

L’expérience que représente notre première gravure (fig. 1) et qui consiste à placet’ un objet sur trois bâtons posés de telle sorte qu’ils aient chacun une extrémité en l’air au-dessus d’une surface plane sur laquelle s’appuie leurs autres extrémités, est extrêmement ancienne ; elle est indiquée dans des (...)

Un certain nombre de lecteurs nous reprochent d’avoir abandonné la physique sans appareils ; ils nous demandent de continuer la série de Récréations scientifiques que nous avons commencée il y a environ deux ans. Le désir de leur être agréable ne nous fait pas défaut ; ce qui nous manque, nous devons (...)

Vous prenez une pipe, une vulgaire pipe en terre d’un sou, vous la posez délicatement en équilibre sur le bord d’un verre, de telle manière qu’elle puisse osciller librement par le moindre contact, comme le fléau d’une balance. Cela fait, vous dites aux assistants : « Voici une pipe posée sur le bord (...)

Vers la fin de l’année 1875, j’ai fait une expérience que je n’ai vue publiée nulle part ; c’est ce qui m’engage à la décrire. Si l’on verse de l’eau pure dans un vase quelconque, une cuvette, par exemple, et qu’on laisse une bougie allumée couler goutte à goutte au-dessus de cette eau et à une distance de (...)

Rappelons les diverse expériences qui servent à montrer la région froide de la flamme. On amène dans la flamme un carré de ce papier épais et percé de petites ouvertures régulières dit papier à canevas. Après quelques instants se montre une magnifique couronne circulaire brune, suivant laquelle le papier (...)

L’air enfermé dans une bulle de savon est soumis à une pression qui, soit dit en passant, est proportionnelle à la courbure de la bulle, c’est-à-dire inversement proportionnelle à son rayon lorsqu’elle est sphérique. Cette pression a été fréquemment mesurée, mais sa détermination exacte exige quelques (...)