Nouvelle-Zélande

Cours d’anthropologie de A. de Quatrefages au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris

[!sommaire] I. « Rien n’étonne autant l’Européen, dit Pickering, le savant ethnologue de la grande expédition de Wilkes, que les différences physiques entre les natifs de l’Australie et ceux de la Nouvelle-Zélande, deux régions situées cependant sous le même parallèle. » Grands, bien faits, les (...)

Pendant la période tertiaire, et jusqu’à une époque relativement très récente, il a existé sur presque tous les points du globe de grands oiseaux incapables de voler, comme les autruches actuelles, mais d’une taille bien supérieure à celle d’aucun oiseau actuellement vivant. Les plus grandes autruches (...)

En parlant des espèces qui ont été contemporaines de l’homme et qui se sont éteintes à une époque relativement récente, nous avons tait allusion plusieurs fois aux Moas ou Dinornis de la Nouvelle-Zélande, oiseaux de grande taille appartenant à cette famille ou plutôt à cet ordre des Brévipennes qui (...)

Découverte par Tasman le 13 décembre 1642, oubliée et comme perdue pendant plus d’un siècle, retrouvée par Cook le 6 octobre 1769, la Nouvelle-Zélande fut longtemps négligée par les Européens. Quelques rares navigateurs suivirent les traces de ceux qui avaient frayé la route ; puis les baleiniers vinrent (...)

La Nouvelle-Zélande, découverte par Tasman, en 1642, et retrouvée par Cook, en 1769, demeura jusqu’au commencement de ce siècle une terra incognita ; ce n’est, en effet, qu’en 1824 que des missionnaires wesleyens parvinrent à y fonder quelques établissements, grâce à la conversion d’un certain nombre (...)

Les visiteurs qui ont parcouru l’année dernière l’Exposition coloniale de Londres ont tous été frappés par la magnifique collection ethnographique exposée dans la section de la Nouvelle-Zélande par Sir Walter Buller, le savant bien connu. Plusieurs pièces fort intéressantes de cette collection [1] ont (...)

Les deux grandes îles qui constituent cette colonie anglaise égalent en surface la métropole, c’est-à-dire la Grande-Bretagne et l’Irlande. Les ressources agricoles et industrielles de ces terres australes sont considérables et leur promettent un avenir des plus prospères. Située à peu près à nos (...)