Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+ |

Accueil > Biographies de Scientifiques > Ingénieurs et inventeurs > Alfred Potier (1840-1905)

Alfred Potier (1840-1905)

Mis en ligne par Denis Blaizot le samedi 5 mars 2011

Alfred Potier est né le 11 mai 1840 et décédé le 9 mai 1905.

Entré en 1857 à l’École Polytechnique, il en sort dans les premiers pour intégrer l’École des Mines dont il sortit ingénieur en 1863.

En 1881, il était nommé ingénieur en chef. Bien qu’attaché à la Commission de la carte géologique de France, il s’intéressa toujours à la physique. Dès 1867, il se fit remarquer par des travaux d’optique. Il fut nommé professeur de physique à l’École des Mines, puis entra comme répétiteur à l’École Polytechnique, où il ne tarda pas à devenir examinateur et professeur de physique.

En 1889, il fut élevé au grade d’Officier de la Légion d’Honneur, puis en 1891, il fut nommé à l’Académie des Sciences dans la section de physique générale en remplacement d’Edmond Becquerel.

Ses principaux travaux dont la plupart furent publiés dans les Comptes-(rendus de l’Académie des Sciences de Paris :

  • Recherches sur la diffraction polarisée (1867)
  • Recherches sur la réflexion vitreuse et mécanique (1871)
  • De la propagation de la chaleur et de la distribution de l’électricité (1872)
  • Emploi direct des ondes dans les calculs d’optique (1872)
  • Sur les causes de la polarisation elliptique par réflexion sur les corps transparents (1872)
  • Sur l’électrodynamique et l’induction (1873)
  • Égalité des constantes numériques fondamentales de l’optique et de l’électricité (1873)
  • Sur les principe de Huyghens (1891)
  • ...

Source : la Revue Scientifique du 20 mai 1905