Botanistes, zoologistes et agronomes

La vie du très regretté Confrère dont je voudrais retracer les traits principaux devrait servir de leçon à ceux qui prétendent que, pour se consacrer à la science pure, il faut disposer d’abord de grands moyens matériels si l’on veut faire de grandes choses. D’une origine très modeste, il a demandé à un (...)

Le 10 décembre dernier s’éteignait, dans sa résidence The Camp, près de Sunningdale, à quatre-vingt-quatorze ans, l’illustre botaniste anglais J. D. Hooker. Botaniste voyageur, directeur des Jardins royaux de Kew, il s’est acquis une universelle renommée par ses travaux de Botanique systématique, (...)

La mort de M. Giard a été annoncée dans le dernier numéro de La Nature [1]. On a dit la carrière officielle du savant et nous n’y reviendrons pas. La vie des savants est stéréotypée ; le peu d’importance qu’y prennent les variations individuelles rend uniques leurs biographies, en ce qui concerne du moins (...)

L’un des plus illustres naturalistes vient de s’éteindre. La science française pleure Albert Gaudry. Son œuvre, d’une merveilleuse unité, a été admirablement féconde ; il n’est pas un zoologiste, pas un géologue, pas un paléontologiste, je dirai même pas un homme instruit, qui ne soit directement ou (...)

Comme Huxley l’a remarqué avec raison : « Il n’y a pas de piège plus capable d’embrouiller la marche de l’étudiant des doctrines antiques que la ressemblance de la langue ancienne avec les modes d’expression modernes. » Le grand défenseur de l’Évolution fait en même temps observer : « qu’il ne prétend pas (...)

La nouvelle de la mort du marquis de Saporta a été douloureusement ressentie par tous ceux qui s’intéressent aux sciences naturelles : son nom était, en effet, connu de tous, en raison de la haute portée de ses travaux, qui, bien que très spécialisés dans leur objet, s’élevaient aux questions les plus (...)

[!sommaire]Hermann Fol, né à Saint-Mandé en 1845, et mort en mer en mars 1892, est un biologiste et zoologiste suisse. 1 Biographie Après avoir étudier la médecine et la zoologie à l’université d’Iéna avec Ernst Haeckel où il est élève de Pictet de la Rive et Edouard Claparède, il accompagne Haeckel en (...)

Georges Ville est né à Pont-Saint-Esprit le 23 mars 1824 et décédé à Paris le 22 février 1897. En 1842, à peine âgé de 18 ans, il arriva premier au concours pour l’internat en pharmacie. En 1857, la chaire de Physique végétale fut créée pour lui au Muséum de Paris [1] . Il l’occupa jusqu’à sa mort en 1897. (...)

Jules Poisson est un botaniste français, né en 1833 et mort à Paris le 27 novembre 1919. En 1867, il fait communications au Congrès international de botanique réuni à Paris sur la conservation des collections botaniques. Le 8 décembre 1895, il préside la première assemblée générale du Cercle Pasteur (...)

L’Académie des Sciences, après des deuils multipliés, vient encore de perdre l’un de ses membres, M. Edmond Perrier : sa santé était très compromise depuis plusieurs mois ; il est mort presque subitement le 31 juillet 1921. M. Perrier était né à Tulle, le 9 mai 1844 ; il appartenait à cette forte race (...)

Jean-Baptiste Pierre Antoine de Monet, chevalier de Lamarck(1er août 1744, Bazentin, Somme -18 décembre 1829, Paris). Il poursuit des études chez les Jésuites d’Amiens, de 1755 à 1759, avant d’entamer une carrière militaire en 1761, sous le nom de Chevalier de Saint-Martin. Il devient officier sur le (...)

Documents à télécharger

  • Auguste Trécul (PDF, 105 ko)
    Léon Guignard Revue générale des sciences pures et appliquées 30 octobre 1896