Paul Appell (1855-1930)

Note parue dans La Nature n°2846 du 1er décembre 1930
Vendredi 13 février 2009 — Dernier ajout dimanche 4 mars 2012

P. Appell, qui vient de mourir le 25 octobre 1930 compte parmi les plus brillants mathématiciens de l’école française de la fin du XIXe siècle. Il fut aussi un professeur de qualité exceptionnelle et en particulier son traité classique de mécanique rationnelle est un modèle d’élégance et de clarté.

Né à Strasbourg en 1855, il fit ses études à Strasbourg, puis après 1870 à Nancy où il fut le condisciple de Henri Poincaré. Entré en 1873 à l’Ecole Normale, il fit presque toute sa carrière à la Sorbonne où il fut professeur, doyen, puis recteur. Membre de l’Académie des Sciences en 1892, ses travaux portèrent sur la géométrie, l’analyse pure et la mécanique rationnelle. Pendant la guerre, il dirigea avec une activité remarquable l’œuvre du Secours National.