Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+ |

Accueil > Livres récents & nouveautés > Mathématiques, physique & chimie > Éloge des mathématiques

Éloge des mathématiques

Alain Badiou et Gilles Haéri

Mis en ligne par Denis Blaizot le jeudi 10 septembre 2015

JPEG - 11.7 ko

Éloge des mathématiques
Auteur(s) : Badiou, Alain, Haéri, Gilles
Thème : Documents et essais d’actualité
Édition : Flammarion
Collection : Café Voltaire
Parution : 16/09/2015
Pages : 124
Format : 13.1x20x1 cm
Prix : 12,00 €
EAN : 9782081352452

Présentation de l’éditeur :

Pourquoi entreprendre un éloge des mathématiques lorsque l’on soutient, comme Alain Badiou, que toute philosophie est avant tout une métaphysique du bonheur, ou bien qu’elle ne vaut pas une heure de peine ? Quel lien peut bien exister entre mathématiques et bonheur ? C’est précisément l’enjeu de ce dialogue, qui se présente comme une introduction très accessible à ce que sont les mathématiques, et explore l’influence décisive qu’elles ont toujours exercée sur les plus grands philosophes.

Loin d’être l’exercice ingrat et vain qu’on imagine, les mathématiques et la logique sont d’irremplaçables guides pour se défaire des opinions dominantes et rendre possible un accès aux vérités, ou a quelque expérience humaine dont la valeur soit absolue.

Voilà pourquoi les mathématiques pourraient bien être le chemin le plus court pour la vraie vie, laquelle, quand elle existe, se signale par un incomparable bonheur.

Philosophe, professeur émérite à l’École normale supérieure, Alain Badiou est un des philosophes français les plus connus et étudiés à l’étranger, notamment aux États-Unis. Il a publié chez Flammarion, dans la collection Café Voltaire, Éloge de l’amour et Éloge du théâtre.

Gilles Haéri est éditeur, ancien élève de l’École Centrale Paris et agrégé de philosophie.

Mon avis : Je ne cours pas après les essais de philosophie. Je ne suis d’ailleurs pas amateur d’essai. Mais le titre de celui-ci m’a interpellé : que pouvait bien avoir à dire un philosophe pour faire l’éloge des mathématiques ? Je n’ai pas été déçu.

Tout d’abord la formule retenue pour cette collection a son avantage : les questions de Gilles Haéri rompent la monotonie du discours. Au moment opportun, une question est posée qui amène le philosophe Alain Badiou à formuler sa pensée dans un langage plus à la portée lecteur non-philosophe. Dans ces 124 pages, nous avons à maintes reprises l’occasion de découvrir le lien qui existe ou qui devrait être fait en mathématiques et philosophie.

J’ai relevé deux passages qui, à mon sens, donnent le ton de cet opuscule :

  • Certes, on sait bien qu’un « nouveau philosophe » ne s’intéresse absolument pas aux mathématiques. Il s’intéresse à l’opinion publique, il s’intéresse à la religion musulmane, il s’intéresse au « totalitarisme », aux élections cantonales, à des tas de choses, mais pas aux mathématiques. Et à mes yeux, c’est une erreur. Perso, j’ai le sentiment qu’il vise quelqu’un de précis. Mais ça l’avantage d’être clair sur l’importance qu’il accorde aux mathématiques.
  • Malheureusement, la rhétorique est la langue politique d’aujourd’hui. C’est une rhétorique de la promesse qui ne sera pas tenue, une rhétorique du programme impraticable, une rhétorique de la nécessité factice. En dessous de cette rhétorique, un certain nombre de décisions sont prises, dans des réunions généralement secrètes ou formatées pour aboutir à la conclusion désirée, au service d’un certain nombre d’intérêts dont la puissance ne peut être contrecarrée. Il arrive même que la rhétorique débouche sur une décision calamiteuse, y compris pour ceux qui la proposent.

J’ai beaucoup apprécié cette approche : voir les mathématiques, non seulement comme une science que beaucoup d’entre nous trouvent rébarbative, mais comme une façon efficace de raisonner sur le monde qui nous entoure. Je ne pense pas déformer sa pensée en avançant que, selon Alain Badiou, cette approche éviterait bien des déboires dans de nombreux domaines tels la politique, mais pas que.

En bref : Je vous invite à découvrir ce petit livre très enrichissant et facile à lire (bien qu’il soit signé par un philosophe :-) ). N’hésitez surtout pas à le lire s’il arrive entre vos mains que ce soit en l’achetant en librairie ou en l’empruntant. Je permettrait pour finir une petit remarque sur le prix : 12€ pour un texte d’environ 100000 caractères... c’est un peu cher.

Bonne lecture.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?