| Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+

Accueil > Biographies de Scientifiques > Les chimistes > Louis-Bernard Guyton de Morveau

Louis-Bernard Guyton de Morveau

Article extrait du Dictionnaire encyclopédique et biographique de l’industrie et des arts industriels, dirigé par E.-O. Lami. Librairie des dictionnaires, Paris, 1885

dimanche 15 février 2009, par gloubik

Célèbre chimiste, né à Dijon en 1737, mort en 1816. Son père, professeur de droit, le destinait à la magistrature. Le jeune Guyton fut de très bonne heure avocat général au parlement de Dijon, place qu’il occupa jusqu’en 1786. Mais dès 1780, la chimie renouvelée par Lavoisier, le séduisit et occupa bientôt tous ses loisirs. Il professa, dans un des cours qu’il institua, la chimie nouvelle et fut frappé des inconvénients de la langue bizarre et obscure que parlaient les chimistes d’alors. Il conçut l’idée d’une nomenclature où les noms des substances en indiqueraient la composition. Son premier projet publié en 1782 et présenté à l’Académie des sciences ne fut pas accepté ; mais, avec les conseils et la collaboration de Lavoisier, de Berthollet et de Fourcroy, il le refondit, et c’est de l’entente de ces quatre savants que sortit, en 1787, le système méthodique aujourd’hui accepté par tous les savants.

Il reconnut le premier, les propriétés désinfectantes de l’acide muriatique oxygéné (chlore), et publia à ce sujet un Traité de désinfection de l’air. Il rédigea en grande partie l’article Chimie pour l’Encyclopédie méthodique, Paris 1786 ; il y rassembla avec discernement tous les faits de la chimie moderne. Il y fit plusieurs rapports relatifs à l’industrie, aux sciences et aux arts ; il s’occupa, avec Berthollet, de la fabrication de la poudre, par des procédés nouveaux, et se livra avec lui à des recherches sur le fer et l’acier. Enfin, il publia de nombreux mémoires dans les Annales de chimie, dans Le journal des savants et dans le Journal de l’école polytechnique. Guyton de Morveau prit une part active à la création de l’École polytechnique dont il devint professeur, puis directeur (1795). Il entra à l’Institut, lors de sa formation, et fut créé baron de l’Empire en 1804.

Biographie de Louis-Bernard GUYTON-MORVEAU

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.