Accueil > Livres récents & nouveautés > Histoire et philosophie des sciences > Écrits vagabonds

Écrits vagabonds

Carlo Rovelli

Mis en ligne par Denis Blaizot le mercredi 9 octobre 2019


Titre : Écrits vagabonds
Auteur : Carlo Rovelli
Éditeur : (Hors collection - Essais)
Date de parution : 02/10/2019
352 Pages
Prix : 21€
ISBN : 9782081493827

Présentation de l’éditeur :

Esprit libre, scientifique de renom, curieux de philosophie et d’humanités, Carlo Rovelli est aussi un formidable conteur. Sa curiosité l’amène à s’interroger sur le monde qui nous entoure, sur la nature du temps qui passe, et jusqu’aux grandes questions philosophiques aux réponses incertaines.
Il rassemble ses réflexions dans ces Écrits vagabonds, un recueil de textes accessibles, composés au long cours, qui va des trous noirs à la Lolita de Nabokov, du LSD au plaisir de voyager en Afrique, de l’athéisme à l’alchimie Alchimie de Newton, de la philosophie analytique aux erreurs d’Einstein.
Dans ce journal de bord d’une intelligence toujours en mouvement, le lecteur fera l’expérience d’une pensée qui s’intéresse à tout, subtile, profondément contemporaine. Il rencontrera un esprit en quête continuelle d’une cohérence où science, littérature et philosophie dialoguent harmonieusement.
Un précipité de connaissance et d’inventivité.

Sommaire :
Avant-propos

  1. Lolita et l’argus bleu
  2. Un jour en Afrique
  3. Newton alchimiste
  4. Aristote scientifique
  5. Copernic et radio Alice
  6. Mon 1977 et celui de mes amis
  7. Littérature et science : de Lucrèce à Milton, de Musil à Brecht, un dialogue qui continue
  8. Dante, Einstein et la 3-sphère
  9. Entre certitude et incertitude, un précieux espace intermédiaire
  10. Bruno de Finetti : l’incertitude n’est pas notre ennemie
  11. La conscience des poulpes
  12. Les idées ne tombent pas du ciel
  13. Les nombreuses erreurs d’Einstein
  14. Il est des personnes, ô roi Gélon, qui pensent que le nombre de grains de sable est infini
  15. Pourquoi l’inégalité existe-t-elle ?
  16. Les échos dramatiques des guerres anciennes
  17. Quatre questions pour la politique
  18. L’identité nationale est un poison
  19. Charles Darwin
  20. Marie Curie
  21. Le « Maître »
  22. Quelle est la science la plus proche de la foi ?
  23. Leopardi et l’astronomie
  24. Le De rerum natura
  25. La signification du temps
  26. Les ânes volent-ils ? David Lewis le soutient
  27. Nous sommes des créatures naturelles dans un monde naturel
  28. La vacuité est vide : Nāgārjuna
  29. La vie en commun se fonde sur la loi
  30. Trous noirs I : L’attraction fatale des étoiles
  31. Trous noirs II : La chaleur naturelle du néant
  32. Trous noirs III : Le mystère du centre
  33. Le ciel limpide de l’Atacama
  34. Regarder le monstre dans le ciel
  35. Kip et les ondes gravitationnelles
  36. Merci Stephen
  37. Roger Penrose
  38. Certitudes et réchauffement global
  39. Churchill et la science
  40. La médecine tibétaine et l’Unseco
  41. L’infinie divisibilité de l’espace
  42. La particule de Higgs
  43. Lulle : Ars magna
  44. Sommes-nous libres ?
  45. Une histoire « stupéfiante »
  46. Pourquoi je suis athée ?
  47. Hadza
  48. Les fêtes sont passées

Mon avis : Logiquement, la plupart de ces articles traite de ses sujets de prédilection : l’espace, le temps, les trous noirs et de l’histoire des sciences. Mais Rovelli erre aussi du côté de la philosophie, ou de la politique quand ce n’est pas l’histoire. Bref, un livre intéressant qui peut se lire par petites touches. Et il vaut mieux le lire par touches car les sujets sont trop disparates et ne se suivent pas toujours dans un ordre logique. Mais on a tout de même envie de tout lire pour tout savoir des pensées de ce physicien de qualité.

La conscience des poulpes est visiblement une critique du livre de Peter Godfrey-Smith : Le prince des profondeurs D’autres sont un hommages à l’un ou l’autre des grands noms de la physique. Mais je dois dire que les quelques articles sur la politique italienne ne m’ont pas du tout intéressé, si ce n’est pour donner un peu plus de réalité à un scientifique trop souvent perçu au travers de ses livres de vulgarisation ou ses articles scientifiques [1].

En bref : Un livre que je vous conseille pour toutes ces facettes, des biographies scientifiques aux idées politique ou philosophiques en passant par ces rappels sur ses travaux sur l’espace, le temps et la gravitation.

Une ou deux citations ?

Celui qui soutient que nous n’avons aucune certitude absolue sur le futur du climat de notre planète dit la vérité. Mais il est stupide d’affirmer qu’un danger n’est pas grave parce qu’il n’est pas mathématiquement certain qu’il se produise.

Si nous découvrons une bombe enterrée sous une aire de jeux pour enfants, nous ne la laissons pas là en disant « il n’est pas certain qu’elle éclate ». Si un incendie se déclare dans la cave, une personne raisonnable cherche un extincteur, appelle les pompiers, sort de la maison... Si elle dit « il n’est pas absolument certain que l’incendie se propage. Je vais donc continuer tranquillement à prendre mon petit déjeuner », c’est un idiot. C’est exactement l’attitude de ceux qui soutiennent que le problème n’est pas grave parce que nous n’avons pas de certitude en ce qui concerne le climat.
PNG - 13 ko
Découvrez d’autres critiques de ce livre sur Babelio

JPEG - 25.2 ko
Retrouvez la fiche du livre et d’autre chroniques sur Livraddict

[1Je pense en particulier à L’ordre du temps et Et si le temps n’existait pas ? ou les quelques articles publiés dans La Recherche