Météorologie et climatologie

Le ciel est indécis. Pleuvra-t-il ? Ne pleuvra-t-il pas ? On jette un coup d’œil sur le baromètre accroché à la muraille, il marque : Beau temps. Gaiement on sort, laissant à la maison l’encombrant parapluie, et l’on reçoit une superbe averse ! C’est qu’en effet, il est faux que la hauteur absolue du (...)

La température de 39,8° obtenue le vendredi 27 juillet 1900, à Châteaudun, sous l’abri Renou, à double toit, et de 38,7° lue au même moment, au thermomètre fronde, à l’air libre et à l’ombre, est sans contredit la plus haute qu’on ait jamais constatée authentiquement dans la région de Paris ; cela constitue (...)

Le beau temps ne règne pas constamment à Nice, et la pluie y vient quelquefois interrompre « l’éternel printemps sous un ciel toujours bleu » rêvé par les poètes. C’est d’ailleurs fort heureux, car le beau temps perpétuel tue la végétation, chasse l’homme, et crée le désert. Il pleut donc à Nice,mais très (...)

La météorologie et la physique du globe tiennent à l’Exposition une place assez importante. En plus du pavillon spécialement consacré aux exposants français, et que l’on aperçoit dans le jardin du Trocadéro, non loin des bâtiments des forêts et de l’Algérie, nombre de constructeurs de notre pays ont (...)

Du grand hôtel du Cap, situé à la pointe occidentale du promontoire d’Antibes, voici ce dont j’ai été témoin le 21 novembre 1876. Sur la Méditerranée, à une distance qui semblait d’environ 40 kilomètres, à l’endroit même où se lève le soleil, à gauche de la Corse, apparaissait un banc nuageux, dont la tête (...)

L’examen de l’Annuaire météorologique et agricole de l’Observatoire de Montsouris (1876, 1888) et les données publiées dans la Revue Scientifique de 1887 à 1900 (parc Saint-Maur) inclusivement nous ont permis de dresser le tableau ci-joint : AnnéesMinimumDatesMaximumDates 1801 - 10°,1 13 février (...)

Tout le monde connaît les ravages occasionnés sur les arbres fruitiers par les gelées d’avril, et parfois de mai, attribuées par la croyance populaire à cette malheureuse lune rousse qui n’en peut mais. Afin de préserver de ses funestes effets les vignobles alsaciens, les vignerons de ce pays ont (...)

[!sommaire] La température en un lieu donné du globe terrestre dépend de deux séries de causes ou d’éléments distincts : les causes directes ou sources de chaleur agissant d’une manière effective en ce lieu, et les causes indirectes ou locales, résultant de la situation du lieu et des influences (...)

De nombreux phénomènes naturels et de récentes explorations démontrent qu’une zone s’étendant du fond de l’Asie centrale jusqu’au sud-est et à l’est de la Russie est en train, depuis plusieurs siècles, de se dessécher, il résulte des constatations faites par Sven Hedin au cours de sa dernière exploration que (...)

Le congrès de l’Association française pour l’avancement des sciences, réuni à Alger, vient d’émettre un vœu pour la participation de la France au programme des observations météorologiques internationales dans les régions polaires. Il s’agit d’observations simultanées à faire dans un groupe de stations (...)

Ces bilans ont été publiés dans les revues La Nature et Revue Scientifique

La Revue Scientifique a publié toutes les semaines de 1886 à 1914 des bulletins météorologiques. Ces bulletins étaient un résumé du Bulletin international du Bureau central météorologique de France. Ils sont accompagnés ici d’une partie des bulletins de La Nature pour compléter au mieux la (...)

Tableau par ordre chronologique depuis le XVe siècle des hivers, des étés et des crues de la Seine remarquables