Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+ |

Accueil > Articles scientifiques > Géophysique, géographie > Météorologie et climatologie > Bilans météorologiques annuels > La météorologie de l’année 1901

La météorologie de l’année 1901

L. BARRÉ, la Revue Scientifique — 15 février 1902

Mis en ligne par Denis Blaizot le mercredi 21 octobre 2009

Les principaux éléments météorologiques de 1901 sont résumés dans le tableau ci-après. Nous allons en examiner successivement les parties essentielles et les anomalies.

Baromètre. - La moyenne barométrique des observations ramenées à 0° et au niveau de la mer faites à une heure du soir au Parc Saint-Maur, station météorologique du bassin de Paris, et dont l’altitude est de 49,30m, est 757,57mm. Elle surpasse la moyenne 756,8mm des mesures faites à l’Observatoire de Paris de 1806 à 1870.

La moyenne mensuelle la plus faible est celle de mars (752mm,07) ; la plus forte (762mm,95) a été observée en novembre.

Le minimum absolu (735mm,30) a été enregistré le 13 décembre ; le maximum absolu (772 millimètres) a été lu le 23 janvier.

Thermomètre. - Nous prenons comme températures normales les températures diurnes moyennes déduites de soixante années d’observations faites à l’Observatoire de Paris de 1806 à 1870, données par l’Annuaire de l’Observatoire municipal de Montsouris pour l’an 1888, diminuées de 1,2° : une première correction de -0,7° provient de ce que la température moyenne du Parc Saint-Maur, où l’on fait actuellement les observations, est inférieure de 0,7° à celle de l’Observatoire de Paris ; une seconde correction de -0,5° résulte de ce que la température moyenne de vingt-quatre heures est inférieure de 0,5° à la demi-somme des températures maximums et minimums, demi-somme que l’on prenait autrefois pour la température moyenne diurne.

La température moyenne (10,11°) de l’année 1901 est supérieure de 0,51° à la normale corrigée 9,6°, mais inférieure de1° à celle de l’année 1900.

Le mois le plus froid a été celui de février, dont la température moyenne -0,24° est inférieure de 3,54° à la normale 3,3° de ce mois. Trois autres mois ont été en quelque sorte trop froids : novembre de 1,53°, mars de 0,80°, et enfin octobre d’une quantité insignifiante : 0,09°. En revanche, les huit autres mois ont été trop chauds puisque leur température surpasse la normale correspondante : l’excès le plus marqué (2,19°) correspond à juillet ; 1,80°, 1,55°, 1,48° et 1,39° sont les nombres correspondants pour avril, juin, janvier et décembre.

La température la plus basse -11,2° a été observée au Parc Saint-Maur le 16 février ; la plus élevée 33,2° a été le 22 juin.

Dans nos stations météorologiques françaises le minimum - 29° a été noté au Pic du Midi le 31 janvier ; le maximum38° a été enregistré à l’île d’Aix le 17 juillet et aux îles Sanguinaires le 18 août.

En Europe et en Algérie, les nombres correspondants sont respectivement -37° à Haparanda le 1er janvier, et 47° a Biskra le 15 août.

Pluie. - I.a quantité d’eau recueillie dans le pluviomètre du Parc Saint-Maur (pluie ou neige fondue) pendant l’année 1901 mesure une hauteur de 455,3mm et a été obtenue en 125 jours, Cet arrosage de 455,3mm par mètre carré (soit 1lit,25 environ par jour) est bien inférieur il la moyenne 525 millimètres des années 1887 à 1900. L’année 1901 a donc été une année sèche.

Quelques mois ont été fort secs, notamment ceux de novembre (14,1mm), mai (19,7mm).

C’est le mois de septembre qui a fourni la plus grande quantité d’eau 65,6mm, puis avril 56,1mm (ce mois n’avait que 14,8mm l’an dernier).

Les mois qui ont eu le moins de jours pluvieux sont ceux de novembre, août, juin, février, mai et décembre, qui comptent moins de dix jours de précipitation.

Voici les pluies diurnes les plus fortes, observées en France, en Europe, en Algérie, aux Açores et en Tunisie pendant l’année 1901.

Le tableau suivant montre que deux seulement de ces pluies diurnes surpassent 100 millimètres : celle de 173 millimètres recueillie au Pic du Midi (2859 mètres d’altitude), et celle de 162 millimètres observée au Cap Béarn le 10 septembre ; une autre, de 99 millimètres, a été notée à Turin le 24 septembre.

MoisDatesStations françaisesPluie (mm)DatesStations étrangèresPluie (mm)
Janvier 26 Ct·Ferrand 44 7 Funchal 50
Février 1er Sicié 39 4 Trieste 65
Mars 19 Mt Aigoual 79 19 Brindisi 85
Avril 25 Bordeaux 77 25 Sfax 38
Mai 9 Marseille 60 26 Fano 65
Juin 7 Mt Ventoux 35 30 Constantinople 73
Juillet 31 P. du Midi 87 5 Trieste 46
Août 26 Lyon 53 23 Constantinople 74
Septembre 10 P. du Midi 173 24 Turin 99
30 Cap Béarn 162
Octobre 3 Nice 78 3 Turin 73
Novembre 24 Sicié 34 9 Funchal 89
Décembre 23 La Coubre 90 21 Brindisi 89

En résumé, les moyennes barométrique et thermométrique sont supérieures aux normales ; en revanche, la pluie a été peu abondante.

L. BARRÉ.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?