Automobile

[!sommaire] Hé oui ! déjà en 1933 l’idée de remplacer une partie de l’essence par de l’alcool était très sérieusement envisagée. L’accroissement énorme de la consommation d’essence de pétrole, conséquence du développement des moteurs à explosion, a amené de nombreux techniciens à chercher soit des carburants (...)

Fig. 1 - Coupe axiale et coupe transversale de la chambre d’explosion du moteur Aspin. Les efforts des constructeurs pour améliorer le rendement des moteurs à explosion ont porté sur deux points principaux : la forme et la dimension des cylindres et des pistons d’une part (super-culasses, pistons (...)

[!sommaire] Le camion Laporte Vue arrière montrant les deux moteurs Le concours de véhicules électriques à accumulateurs, qui a eu lieu dernièrement, a suscité un grand intérêt. Le programme prévoyait de 40 à 80 km par jour et l’excursion dans Paris comprenait la montée de Montmartre par les rues (...)

LES DÉCOUVERTES SCIENTIFIQUES ONT FRÉQUEMMENT INSPIRÉ LES FABRICANTS DE JOUETS. CETTE FOIS, CE FUT UN JOUET, LA « TROTTINETTE » DE NOS ENFANTS, QUI SUGGÉRA AUX CONSTRUCTEURS UN NOUVEAU VÉHICULE AUTOMOBILE : « LE MOTOPÈDE ». UN NOUVEAU véhicule, automobile, le Motopède, vient de faire son apparition en (...)

L’automobile en 1902. 3e partie : Les voitures à vapeur A près avoir décrit successivement les voitures à moteur explosif (à pétrole. ou à alcool), puis les voitures à vapeur [

L’automobile en 1902. 2e partie : Les voitures à moteur explosif (suite) Les véhicules à vapeur, avons-nous dit au début de cette étude [1] ne se sont pas beaucoup développés chez nous depuis le commencement de l’année 1899, époque à laquelle remonte notre premier article sur le sujet. Nous n’en (...)

L’automobile en 1902. 1e partie : Les éléments des voitures à moteur explosif Dans un premier article, nous avons décrit les éléments des voitures à moteur explosif ; nous étudierons maintenant ces voitures en elles-mêmes. L’exposition de décembre 1901 a marqué la fin du tricycle, le déclin de la (...)

Nous avons, par trois articles parus en 1899 [1], décrit l’état de l’automobilisme à cette époque, et montré le prodigieux essor pris par cette industrie, qui ne datait alors que de cinq ans à peine. Elle compte maintenant trois années de plus, et l’on peut bien penser que, partie comme nous l’avons vu, (...)

La transmission par cardan a ce grand avantage qu’elle laisse à l’arbre principal la faculté de se déplacer par rapport au mécanisme fixe de la boite de vitesses. L’arbre principal, dans une voiture automobile, sort de la boîte de vitesses et va actionner, au moyen de pignons coniques ou d’une vis sans fin, un arbre qui lui est perpendiculaire. Ce dernier communique le mouvement aux roues motrices arrière de la voiture.

Ce mécanisme assez compliqué permet aux roues arrière de tourner à des vitesses différentes et d’effectuer ainsi les virages sans nuire à la stabilité de la voiture.

Nos lecteurs ont appris par les journaux que de très intéressants essais de voitures propulsées par le « gaz des forêts » viennent d’avoir lieu sous les auspices de l’Automobile Club de France. Après un parcours de trois mille sept cents kilomètres à travers la France, qui n’a donné lieu à aucun déboire (...)

Des raisons diverses et principalement d’ordre économique ont conduit dès la fin de la guerre à envisager la solution d’un carburant national qui, tout en nous libérant dans une certaine mesure du joug des pays étrangers producteurs de pétrole, offrirait l’avantage d’absorber une quantité importante (...)

Que le titre de cet article n’induise pas nos lecteurs en erreur : il ne s’agit ni d’une bicyclette, ni d’un tandem, ni d’une triplette à moteur, mais bien d’une voiture automobile à deux roues parallèles, d’une stabilité et tout aussi confortable que le quadricycle, automobile ou non, le plus (...)

L’explosibilité d’un générateur de vapeur peut se mesurer par le rapport de sa capacité totale a sa puissance de vaporisation. Les anciens générateurs de vapeur, et certains générateurs actuels, sont encore établis dans des conditions telles qu’ils renferment quinze à vingt fois plus d’eau que celle (...)

La voiture électrique est devenue en France, à l’heure actuelle, une nécessité, au moins provisoire. Alors que des essais se poursuivent de tous côtés, il n’est peut-être pas inutile de faire connaître quels résultats on peut raisonnablement en attendre. Nous verrons, d’ailleurs qu’une telle étude ne (...)

Ils sont peut-être plus nombreux qu’on ne le pense ceux qui rêvent parfois de voyager en emportant, comme l’escargot, leur chez-soi arec eux et qui envient le sort du saltimbanque nomade arrêtant sa roulotte au coin de la route qui lui plaît. Malheureusement pour ces voyageurs désireux (...)

Aujourd’hui où la question du carburant devient angoissante pour l’automobile, il est intéressant de remarquer les efforts faits par quelques constructeurs pour ramener à l’ordre du jour la voiture électrique, Cette tentative est malheureusement trop ignorée du grand public, et il convient de fixer (...)

Il y a près d’un an, les journaux spéciaux annonçaient le commencement de l’usine que la Compagnie Générale des Voitures de Paris allait édifier à Aubervilliers pour le service des nouveaux fiacres électriques. Cette usine est terminée depuis longtemps. Les machines tournent, les cochers sont exercés, les (...)

Nous avons dit quelques mots ici même [1] d’une bicyclette lilliputienne, construite par une des grandes maisons françaises, et que nous avions pu comparer avec un cycle monstre sorti d’un atelier américain. Assurément ces machines minuscules, tout comme les machines géantes, n’ont pas toujours une (...)

Nous avons fait connaître, au moment où il a été présenté aux ingénieurs et au public, le générateur inexplosible de M. Serpollet. L’appareil est formé, comme on le sait, d’une sorte de tube métallique capillaire à travers lequel l’eau injectée se transforme instantanément en vapeur [1] . Cette merveilleuse (...)

Un hahile mécanicien de Vassy (Haute-Marne), M. Louis Lallemand, vient de construire, pour le compte d’un amateur, un tricycle à vapeur chauffé au pétrole ; la question de la locomotion mécanique terrestre est de celles qui intéressent un grand nombre de lecteurs. Nous donnerons donc la description de (...)

Un virage en automobile n’est pas chose si facile que l’on croit. Et si l’on peut à présent l’accomplir avec une remarquable aisance, c’est grâce à de patientes recherches qui ont mis à la disposition de l’automobiliste un mécanisme aux organes souples et sûrs.

Une voiture volante façon 1921 - Le Matin, 22 janvier 1921

Documents à télécharger