Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+ |

Accueil > Articles scientifiques > Physique, Chimie > électricité > Propriétés magnétiques des corps simples

Propriétés magnétiques des corps simples

la Revue Scientifique — 27 janvier 1900

Mis en ligne par Denis Blaizot le mardi 20 octobre 2009

Certains corps placés dans le voisinage d’un aimant sont attirés : on les appelle magnétiques ou paramagnétiques ; d’autres sont repoussés et ’ont reçu le nom de diamagnétiques ; d’autres enfin ne sont ni attirés ni repoussés, ils sont indifférents.

M. Stefan Meyer a voulu classer les corps simples dans les trois catégories citées précédemment, et il a consigné ses expériences dans les Wiedemann’s Annalen. Ce physicien a employé la méthode de la balance : il équilibrait, au moyen de poids placés dans l’un des plateaux, l’action du champ d’un électro-aimant sur le corps à étudier placé dans l’autre plateau. Les corps étaient disposés en petits barreaux ou bien en poudre tassée dans un tube de verre.

Voici les résultats obtenus par M. Meyer, ces nombres étant les valeurs de k 108 :

1° Corps en petits barreaux.
Carbone - 2,49
Graphite de Ceylan - 8,97
Graphite de Sibérie - 7,30
Cuivre - 0,66
Argent - 1,30
Cadmium - 1,16
Antimoine - 33,10
Tellure - 0,60
Anthracite + 0,39
Titane + 9,52
Molybdène + 2,15
Zinc + 0,26
Tantale + 58,00
Tungstène + 10,50
Uranium + 16,30
2° Corps en poudre
Sélénium - 0,06
Zirconium - 0,10
Antimoine - 2,28
Bismuth - 5,25
Glucinium + 33,80
Bore + 2,20
Silicium + 0,33
Titane + 18,45
Vanadium + 1,56
yttrium + 26,70
Niobium + 5,90
Lanthane + 111,90
Cérium + 182,20
Didyme + 121,40
Erbium + 230,80
Osmium + 0,62
Thorium + 81,00

On remarquera la grande différence entre l’antimoine disposé en barreaux (- 33,10) et l’antimoine en poudre, (- 2,28.).

Enfin l’examen qualitatif de quelques corps a montré que le thallium et le germanium sont diamagnétiques, tandis que le ruthénium, le rhodium et l’iridium sont magnétiques ou paramagnétiques. Enfin l’indium est indifférent.