Médecine - Santé

GRANDE DÉCOUVERTE DE DEUX SAVANTS LE Dr CALMETTE ET M. C. GUÉRIN ONT OBTENU DES RÉSULTATS CONCLUANTS AVEC UN VACCIN CONTRE LA TUBERCULOSE DES BOVIDÉS Le sous-directeur et le chef du service vétérinaire de l’Institut Pasteur poursuivent leurs recherches en vue de l’application de ce vaccin à (...)

Réponse à L. Tolstoï [1] I. L’émotion qu’a provoquée l’article du comte Tolstoï, publié dans cette Revue, il y a quelques semaines, ne nous a pas surpris. En effet, le grand écrivain russe s’est attaqué hardiment aux idoles que les hommes vénèrent le plus, et il a été jusqu’au bout de sa pensée, avec son (...)

Quoiqu’il s’agisse d’un travail s’écartant, sinon par le fond, au moins par la forme, de ce que la Revue publie en général, nous avons cru devoir insérer cette vigoureuse et énergique protestation contre les mœurs d’aujourd’hui, parfois paradoxale, toujours intéressante. C’est ainsi qu’il y a quelques (...)

Les maladies virulentes comptent parmi les plus grands fléaux. Pour s’en convaincre, il suffit de nommer la rougeole, la scarlatine, la variole, la syphilis, la morve, le charbon, la fièvre jaune, le typhus, la peste bovine. Cette liste, déjà si chargée,est loin d’être complète. Toute la grande (...)

Les historiens de la médecine enregistreront, sans nul doute, l’épidémie de 1918-1919 comme l’une des plus importantes parmi celles qui, depuis le début des temps, ont ravagé notre globe terrestre. L’épidémie de 1918-1919 — Née en Russie au cours de l’année 1917, la pandémie grippale ne s’est que (...)

Le mot épidémie est un de ceux qui sonnent mal aux oreilles. Il rappelle, en effet, la série de misères, de souffrances auxquelles a été exposée de tout temps la pauvre espèce humaine, et semble une injure adressée au siècle actuel ,dont le développement des sciences, dans leur application au bien-être (...)

Que cette affirmation ne vous « traumatise » pas exagérément, comme disent les disciples de Galien et d’Hippocrate. Faites disparaître la sensiblerie à laquelle peut donner naissance le titre de cet article. Soyez, comme nous, bien convaincus qu’en matière médicale, la fin justifie les moyens ; que (...)

Le bureau d’adresse, la gazette et les consultations charitables de Théophraste Renaudot S’il est un homme pour lequel la postérité se soit montrée injuste, c’est assurément Théophraste Renaudot le Gazetier, comme l’appelaient dédaigneusement ses ennemis. Et pourtant quel inventeur, quel hardi novateur (...)

Dans une circulaire récente adressée à tous les préfets, M. le Ministre de l’Intérieur vient de recommander l’usage d’une boîte pharmaceutique de secours dans toutes les communes où il n’existe pas de pharmaciens. Cette boite de secours est destinée à mettre à la disposition des habitants et des médecins (...)

Les expériences récentes dont je vais donner la description ont été entreprises dans le but de procurer aux sourds-muets des appareils très simples, d’un prix très minime, et cependant assez efficaces pour qu’ils puissent distinguer les sons musicaux et même la parole [1]. Vers la fin de 1879 un (...)

Les récents travaux sur le traitement de l’épilepsie, de la néphrite chronique et de l’hyperchlorhydrie, ont mis en relief les immenses avantages que présente, dans différents états pathologiques, l’hypochloration. On désigne sous ce terme la diminution, dans une large mesure, du sel que nous absorbons (...)

Marguerite Boyenval, celle que les Francs-Picards ont baptisée du sobriquet de « la Marmotte », s’endormit en l’an 1883, d’un sommeil mystérieux, à la suite d’une crise nerveuse causée par la peur. Depuis cette époque, il s’est écoulé treize ans et six mois, et cette dormeuse vivante est dans un tel état (...)

L’alimentation parmentière dans le diabète a fait fortune. Depuis la communication de Dujardin-Beaumetz à l’Académie de médecine, en 1889, et les travaux du professeur Mossé résumés en grande partie dans son mémoire de 1903, les diabétiques se sont cru autorisés à user dans leur alimentation, et cela sans (...)

Au cours d’une discussion sur le diabète, MM. Germain Sée et Albert Robin ont communiqué à l’Académie les recherches que, depuis plusieurs années, ils poursuivent sur le diabète. Cette intéressante discussion vient de remettre en présence les diverses opinions sur la pathogénie du diabète, car les (...)

Il y a bientôt trois siècles que Walter Raleigh, après la découverte de la Guyane, rapporta en Europe des flèches empoisonnées avec une substance qu’il appelait curari. Ce poison était alors d’un emploi général dans les peuplades du revers atlantique de l’Amérique du Sud. Il faut s’enfoncer aujourd’hui (...)

Nous recevons d’un de nos plus distingués collaborateurs la lettre suivante : Voulez-vous me permettre de venir vous exprimer la surprise que m’a causée la lecture de la dernière partie de votre réponse à Tolstoï [1] ? Ce qui me renverse, c’est de vous entendre affirmer l’inutilité de la viande, et de (...)

Nous avons cru devoir donner ici cette belle étude, qui pour la première fois est traduite en français, de l’illustre psychologue russe. Elle sort quelque peu de notre cadre habituel, mais elle est à d’autres points de vue assez austère et assez attachante pour qu’on nous pardonne cette exception. Il (...)

Nous empruntons les éléments de cette notice à un excellent ouvrage que vient de publier le Dr A. Proust, sous le titre Éléments d’hygiène, 1 vol. in-18 pour l’Enseignement secondaire des jeunes filles, 151 figures dans le texte (G. Masson, éditeur). Ce petit livre qui peut être considéré comme le vade (...)

L’application de l’anesthésie locale est, comme on le sait, d’une utilité incontestable, au point qu’on ne peut s’en passer pour nombre de pratiques de la Chirurgie courante. Il est notoire, aussi, que l’un des composés les plus largement employés dans ce but est la cocaïne, et vouloir rappeler ici les (...)

[!sommaire] Les médecins font de plus en plus de cas de la tension du sang qui circule dans les artères de leurs malades. Quelques renseignements sur ce phénomène et les modifications qu’il peut subir au cours de certaines maladies sont donc intéressants a connaître. Il suffit d’examiner le jet qui (...)

Comme le dit, dans un ouvrage récent [1], le Dr Gallavardin, médecin des hôpitaux de Lyon, « c’est exagérer à peine que de dire que la sphygmomanométrie est aux affections chroniques ce que la thermométrie est aux maladies aiguës ». La sphygmomanométrie, c’est la mesure de la pression du sang dans les (...)

Considérations étiologiques et recherche médicales Leçon faite à l’Asile clinique de Sainte-Anne, le 17 novembre 1897, recueillie par M. R. Serveaux, chef de laboratoire. Je vous entretiendrai aujourd’hui de l’intoxication chronique par l’alcool ou alcoolisme chronique. Et tout d’abord j’insisterai (...)

Dans un précédent article [1] nous avons défini, par leurs caractères chimiques et par leurs propriétés, chacune des deux grandes classes d’alcools qui servent de base à l’industrie des spiritueux. Nous avons comparativement exposé les différences de composition que l’analyse permet d’établir entre les (...)

En présence de plusieurs savants, dans son laboratoire de l’Université de California Campus, un attaché au service des recherches chimiques de l’Institut de biologie expérimentale, le jeune docteur Robert E. Cornish a récemment procédé à ’des expériences véritablement sensationnelles. En l’obligeant à (...)

Il est essentiel, avant d’aborder la question intéressante de la mensuration numérique des globules rouges du sang [1], de se rappeler la composition pour ainsi dire anatomique du fluide nourricier. Le sang est formé : 1° d’un liquide qu’on nomme quelquefois liquor ou plus souvent plasma, pouvant (...)

M. Shelford Bidwell, le physicien anglais bien connu par un grand nombre de recherches originales, vient de présenter à la Société royale de Londres de nouvelles et curieuses expériences qu’il est intéressant de faire connaître. Le point de départ est le classique diable rouge qui, observé fixement (...)

J’aborde une question d’hygiène publique du plus haut intérêt : l’abus du tabac, En 1881, l’Académie de médecine fut consultée par le Gouvernement sur les effets du tabac, et, dans un très remarquable rapport d’une commission composée de MM. Vulpian, Peter, Villemin, Léon Cohn et Gustave Lagneau (...)

Il ne suffit pas de souhaiter qu’un fait désirable soit une réalité ; il faut avant tout prouver, par l’expérience la plus minutieuse, l’absolue certitude de ce qu’on affirme. Dans mon article sur le tabac et le caféier [1] , j’ai déclaré que les cigarettes faites de feuilles de caféier étaient (...)

C’est à M. Voges, de Buenos-Ayres, que revient l’honneur d’avoir découvert le plus petit bacille connu. Ce microbe est si petit qu’il faut l’agrandir plus de 1500 fois avant de commencer à le voir. Le bacille de l’influenza, si petit lui-même, est un bœuf en comparaison. Minuscule bâtonnnet, il se trouve (...)

Bien que le rôle extrêmement important du bactériophage, au cours de certaines maladies infectieuses, ait été, depuis sa découverte par d’Hérelle, indiscutablement reconnu par la plupart des bactériologistes, sa nature resta fort longtemps discutée. Depuis 1917, cette découverte a fait, comme on. dit, « (...)

Après avoir soutenu quelque temps la controverse concernant la nature du bactériophage, d’Hérelle s’en désintéressa, laissant au temps, non sans raison, comme nous l’avons vu dans notre précédent article ( La Nature, n° 2999, 15 avril 1937 ), le soin de faire prévaloir sa théorie. Il se consacra tout (...)

L’audiphone de M. Rhodes, de Chicago, si bien simplifié par M. D. Colladon, de Genève, obtient de jour en jour un succès toujours croissant auprès de ceux qui sont affligés d’une faiblesse d’ouïe plus ou moins considérable. Nous ne reviendrons pas aujourd’hui sur la description très complète qui a été (...)

Alors que les études sur la corrosion se multiplient dans le monde entier, il devient naturel de songer aux effets que peut avoir la présence dans la bouche de deux métaux ou de deux alliages à des potentiels différents, comme il se produit souvent du fait des plombages dentaires successifs, ou (...)

Le hoquet est à l’ordre du jour dans la littérature médicale. On a fait, tout récemment, à son sujet, des constatations qui ont permis de se rendre mieux compte de son mécanisme et de ses causes, constatations parmi lesquelles il y a pas mal de choses amusantes et intéressantes à glaner. Le hoquet (...)

Documents à télécharger