Physique sans appareils

Série d’articles signés principalement de Gaston Tissandier vous permettant d’expérimenter les grandes lois de la physique sans aucun matériel de laboratoire. Un bon moyen de (se) convaincre de la véracité de ces principes.

Tous ceux qui ont appris un peu de chimie se rappellent sans doute l’intéressante expérience dans anneaux tourbillonnaires produits par le phosphure trihydrique (mélangé d’un peu de phosphure d’hydrogène) se dégageant sous une nappe d’eau [1], Ce curieux phénomène ne dépendant pas évidemment de (...)

Les expériences qui mettent en évidence la répulsion des corps possédant des charges de même signe sont nombreuses et bien connues : feuilles d’or de l’électroscope, répulsion des balles de sureau, expériences de l’hérissé et de la bulle de savon, etc., mais aucune d’elles n’est aussi belle et aussi (...)

Chacun connaît le procédé employé par les épiciers et les bouchers pour étaler en forme de soleil les feuilles de papier qui leur servent à envelopper leurs marchandises et leur permettre de les saisir rapidement une à une, au fur et à mesure des besoins, sans perdre de temps à leur séparation. Il (...)

Prenez une boîte rectangulaire en bois blanc, à l’une des surfaces de laquelle vous enfoncerez un clou ou une tige métallique de 0,08m environ de longueur. Vous fixerez à l’extrémité de cette tige, au moyen de cire à parquet ou de résine fondue, une pièce de dix centimes collée à plat. A côté de cette (...)

Tout le monde connaît le boomerang australien ; c’est une arme taillée dans une pièce de bois dur et compact, contournée en arc, que les sauvages de l’Australie lancent avec adresse vers un but déterminé, ennemi ou gibier ; quand le boomerang a frappé le but, il revient de lui-même vers le chasseur qui (...)

En publiant précédemment le résultat des belles recherches de M. Ch. Weyher, sur les tourbillons aériens et les sphères tournantes, nous avons dit que nous faisions connaitre seulement quelques-unes des expériences réalisées par le savant opérateur. Parmi celles que nous avons passées sous silence, il (...)

Prenez une aiguille à coudre en acier, posez-la sur une fourchette, ou sur une petite fourche formée d’un fil de cuivre recourbé, que vous descendrez lentement dans un verre rempli d’eau ; si vous agissez avec précaution, de manière à ce que l’aiguille soit doucement posée à la surface du liquide, vous (...)

Prenez une boule de cuivre de 0,07m à 0,08m de diamètre, telle que celle qui se trouve au bas des rampes d’escalier, enveloppez-la d’une mousseline ou d’une toile de batiste de mouchoir fin [1]. Placez sur cette boule métallique ainsi enveloppée, une braise rouge, ardente (fig. 1), que vous aurez (...)

On définit l’inertie de la matière dans les traités de physique et de mécanique, en disant.qu’un corps en repos ne peut de lui-même se mettre en mouvement, et qu’un corps en mouvement ne peut modifier de lui-même le mouvement dont il est animé. C’est, avons-nous déjà dit antérieurement, en vertu du (...)

Les expériences sur le principe de l’inertie sont très nombreuses et nous en avons déjà fait connaitre un grand nombre. Nous y revenons encore aujourd’hui à propos d’une communication que nous adresse M. F.B., de Lyon. Voici ce que nous écrit notre correspondant : « Vous mettez une douzaine de pièces (...)