Physique sans appareils

Série d’articles signés principalement de Gaston Tissandier vous permettant d’expérimenter les grandes lois de la physique sans aucun matériel de laboratoire. Un bon moyen de (se) convaincre de la véracité de ces principes.

L’équilibre des corps flottants sur les liquides est un fait de constatation presque journalière, mais il n’en est pas de même lorsqu’il s’agit des fluides aériformes, une bulle de savon pleine d’air flottant sur un bain d’acide carbonique, par exemple. - La réalisation de cette jolie expérience semble (...)

En dépit du titre de cette notice, il va être question d’un appareil, mais d’un petit appareil facile à construire. Il s’agit de vérifier la loi de la réflexion : L’angle d’incidence égale l’angle de réflexion. Nous empruntons la description à une note de M. T. O’Conor Sloane publiée dans le Scieniific (...)

Il est facile de démontrer ce principe de l’acoustique que l’on exprime en disant : Tout corps qui rend un son est en vibration. On attache au pied d’un verre à boire retourné un petit pendule formé par un fil auquel est fixé un bouton de bottine. Le bouton doit venir s’appuyer à la partie inférieure (...)

Prenez un porte-plume en bois, muni d’une garniture métallique, collez une bandelette de papier à la surface de ce porte-plume, de telle façon que le papier se trouve adhérer mi-parti sur le bois et sur le métal. Chauffez avec précaution la surface du papier adhérente au porte-plume au-dessus de la (...)

Je pique légèrement un couteau pointu en haut du chambranle d’une porte en bois, de façon à ce qu’en donnant un coup de poing contre ce chambranle, le couteau tombe par terre ; il s’agit de savoir exactement où le couteau tombera ; si l’on place une noix à l’endroit de la chute, le couteau, tombant (...)

On prend deux gobelets de verre de même grandeur, en ayant soin qu’ils adhèrent bien l’un contre l’autre, en les superposant bord contre bord. On allume un bout de bougie au fond d’un premier gobelet posé sur une table. On recouvre ce verre d’un morceau de papier un peu épais et imbibé d’eau. Puis on (...)

Avec les dames d’un jeu de jacquet, former une colonne, lancer fortement, et en roulant, au moyen du pouce et de l’index, une autre dame contre la colonne, la dame lancée frappera tangentiellement la colonne de deux manières : 1° soit, au point de contact de deux dames, dans ce cas deux dames sont (...)

Un de nos lecteurs , M. Simiand , professeur à l’École normale de Grenoble, nous adresse la description d ’un petit système d’une extrême simplicité, facile à construire, et servant à démontrer la dilatation linéaire sous l’action de la chaleur. Voici la communication de M. Simiand : Avec trois aiguilles (...)

A cette époque de villégiature au bord de la mer, il nous parait opportun de signaler, d’après la communication que nous adresse un de nos lecteurs de Royan, M. J. de B., la manière de faire un siphon avec une simple crevette ou Palémon. Il faut prendre un verre à boire, le bien remplir d’eau, et y (...)

Voici une expérience sur l’inertie, que nous signale M. A. D. de Vassy Saint-Blaise. Elle consiste à couper une pomme placée dans un mouchoir, sans couper le mouchoir. La pomme est enfermée dans un mouchoir pendu à une ficelle comme l’indique la figure. On prend un sabre ou un fort couteau dont la (...)