électricité

D’après les statistiques les plus récentes, on peut considérer que Berlin est une des villes européennes les mieux éclairées, au point de vue tant de l’électricité que du gaz. Pour celui-ci, on n’en consomme pas moins de 102 millions de mètres cubes par an ; à Paris la consommation est de 287 millions, (...)

Certains corps placés dans le voisinage d’un aimant sont attirés : on les appelle magnétiques ou paramagnétiques ; d’autres sont repoussés et ’ont reçu le nom de diamagnétiques ; d’autres enfin ne sont ni attirés ni repoussés, ils sont indifférents. M. Stefan Meyer a voulu classer les corps simples dans (...)

M. L. Bell étudie, dans Cassier’s Magazine (décembre 1899), les limites pratiques de la transmission électrique de l’énergie. Le point fondamental, c’est de savoir. jusqu’à, quelle limite on peut pousser le voltage, car le prix du cuivre nécessaire pour les conducteurs de transmission varie en raison (...)

M. Hemsalech donne, dans le Journal de Physique, un compte-rendu détaillé de l’action de l’étincelle formée parla bouteille de Leyde, avec et sans self-induction dans le circuit secondaire, sur les métaux : bismuth, cuivre, cadmium, zinc, plomb, fer, cobalt, argent, mercure, et aussi sur les gaz (...)

Il y a électro-aimant et électro-aimant ; comme il y a lunette et lorgnette. Les électro-aimants de laboratoire, créés pour obtenir, non une utilisation mécanique de l’énergie électrique comme cela a lieu pour les électro-aimants industriels, mais un champ magnétique aussi élevé que possible et destiné à (...)

Voir dans « atomes » n° 1, le début de cette étude, dont l’auteur, qui est maintenant conseiller scientifique pour les télécommunications au Ministère de l’Air et au Ministère de la Production aéronautique britannique, effectua en 1935 les premiers essais pour localiser les avions par le radar. C’est à la (...)

Dans un précédent article (Voir le n° 88 ) nous avons exposé à nos lecteurs les projets d’installation de la lumière électrique à Londres, sous la direction de M. de Ferranti, Bientôt Londres va être éclairé entièrement à I’électricité ; depuis un an déjà, dans les principales rues de la cité et sur les (...)

Les physiciens s’efforcent de percer le mystère de la constitution des atomes. Comme les anciens alchimistes, ils travaillent activement à découvrir les lois de la transmutation de la matière, mais au lieu d’employer les moyens empiriques ou les recettes cabalistiques pour explorer les régions (...)

MM. Slaby-Arco, dont nous avons décrit le système [1], ne sont pas les seuls savants qui, en Allemagne, s’occupent de la question, très intéressante et en ce moment à l’ordre du jour, de la télégraphie sans fil. Depuis de longues années déjà, M. Fernand Braun, professeur à l’Université de Strasbourg, (...)

Explications diverses de ce nouvel instrument Un nouvel instrument de physique occupe en ce moment, on pourrait dire passionne, l’attention du public savant. Il s’agit d’un petit appareil qui semble défier toute explication rationnelle, et qui, s’il prouve quelque chose, prouve le fait le plus (...)