| Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+

Accueil > Articles scientifiques > Physique, Chimie > Gomme arabique, gomme adragante, Bassorine et Cérasine

Gomme arabique, gomme adragante, Bassorine et Cérasine

mercredi 30 décembre 2009, par gloubik

Gomme arabique, adragante, bassorine et cérasine sont quatre produits apparentés. Obtenus par le même procédé : excision de l’écorce des plantes et récolte du suc qui en exsude. Leurs propriétés, quoique semblables différent légèrement.

Gomme arabique

Elle le produit d’une espèce d’acacia qui croit en Arabie et sur une partie des côtes d’Afrique (en particulier en Égypte).

La gomme arabique se dissout dans l’eau, à laquelle elle donne une viscosité gluante. Les peintres aquarellistes s’en servent pour délayer leurs couleurs et confiseurs et pharmaciens l’utilisent dans certaines préparations.

Bouillie dans l’eau, la gomme arabique se transforme en bassorine.

Bassorine

Également appelée gomme de Bassora, elle est obtenue de certaines plantes tropicales dont des cactées et des mesembryanthémées (Aizoaceae)

La bassorine est insoluble dans l’eau chaude ou froide et dans l’alcool ; mais en présence de celle-ci, elle gonfle pour donner un mucilage très épais dont on tire parti pour l’apprêt des tissus. Bouillie dans l’eau, la bassorine se transforme en gomme arabique.

Gomme adragante

Gomme obtenue à partir de l’Astragale adragant (A. Tragacantha) ; on l’utilise dans les apprêts, la confiserie et la fabrication des couleurs. Elle est

Cérasine

Gomme obtenue à partir de la sève d’arbres fruitiers dont le cerisier (cerasus) qui lui donne son nom. Insoluble dans l’eau froide, elle gonfle à son contact . Bouillie dans l’eau, la cérasine se transforme en gomme arabique.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.