Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+ |

Accueil > Articles scientifiques > Livres et presse scientifiques > L’univers et l’humanité, ouvrage publié par H. KRÆMER

L’univers et l’humanité, ouvrage publié par H. KRÆMER

Histoire des différents systèmes appliqués à l’étude de la nature. Utilisation des forces naturelles au service des peuples

Mis en ligne par Denis Blaizot le samedi 8 août 2009

Voici en cinq volumes une vue d’ensemble des connaissances en sciences fondamentales considérées à la belle époque comme indispensables au progrès de l’humanité.

Cet ouvrage est autant un livre d’histoire des sciences qu’un livre de sciences. En effet, chaque sujet est abordé par une présentation de l’évolution des connaissances dans ce domaine avant de passer à une description des connaissances du moment.

 Description de l’ensemble

Ouvrage publié sous la direction de H. Kræmer.

Préfacé — pour l’édition française — par Edmond Perrier.

Traduit par A. Schalck de la Faverie, bibliothécaire à la bibliothèque nationale

Édition française : Maison Bong & Cie

5 grands volumes (215x290) in-4°, reliure d’éditeur art nouveau, cahiers agrafés.

Chaque volume contient environ 50 planches hors-texte (Presque toutes en couleur et sur deux pages ou plus) et environ 250 illustrations dans le texte (dont une petite partie en couleur et quelques-unes en double page).

 Table des matières

  • Volume 1 — 524 pages
    • Préface (Edmond Perrier)
    • Introduction (H. Kræmer)
    • I. Étude de l’écorce terrestre (Ch. Sapper [1])
      • Préliminaires
      • Histoire rétrospective
      • Formation et constitution de la Terre
      • Les volcans et les montagnes
      • Les fossiles et l’histoire de la Terre
      • Activité géologique de l’eau et du vent
      • Les principales branches de la géologie appliquée : Les sources et les mines
    • II. L’écorce terrestre et l’humanité (Ch. Sapper)
      • L’écorce terrestre et l’humanité
      • Les richesses minérales
      • Les études géologiques
    • III. La physique du globe (A. Marcuse [2])
      • Coup d’œil historique
      • Magnétisme et électricité
      • Le flux et le reflux
      • L’enveloppe atmosphérique de la Terre
  • Volume 2 — 576 pages
    • IV. Le genre humain et son évolution (H. Klaatsch [3])
      • I. Préhistoire et anthropologie
      • II. Rapports généraux de l’homme avec le règne animal
      • III. Le corps humain. Traces d’anciens états et acquisitions nouvelles depuis les époques les plus reculées
      • IV. Le règne des dragons (sauriens) et les débuts des mammifères
      • V. La place de l’homme dans la série des mammifères
      • VI. Les singes inférieurs et leurs liens de parenté avec l’homme
      • VII. Les singes anthropomorphes et le pithécanthrope
      • VIII. Le problème du transformisme
      • IX. L’expansion de l’humanité et l’industrie du silex
      • X. Les périodes glacières et les plus anciens centres civilisés de l’Europe
      • XI. Centre habités. Commencements de l’art à l’époque de mammouth et du renne
      • XII. L’aspect physique et les ossements fossiles de l’humanité diluviale
      • XIII. Les races de l’humanité actuelle
    • V. Évolution du règne végétal (H. Potonié [4])
    • VI. L’évolution du règne animal (Louis Beushausen [5])
  • Volume 3 — 514 pages
    • VII. Cosmographie et astronomie(Wilhelm Fœrster)
    • VIII. La surface terrestre (Ch. Weule [6]) Première partie
      • Introduction
      • L’exploration de la surface terrestre : Antiquité — Moyen-âge
  • Volume 4 — 504 pages
    • VIII. La surface terrestre (Ch. Weule) Deuxième partie
      • L’exploration de la surface terrestre : Les temps modernes
    • IX. Océanographie (W. Marshall)
    • X. Forme, grandeur et densité de la terre (A. Marcuse)
  • Volume 5 — 456 pages
    • XI. Les commencements de la technique (M. D’eyth [7])
      • L’industrie primitive (E. Krause [8])
      • Les commencements de l’art (E. Krause)
    • XII. Utilisation des forces naturelles (A. Neuburger)
      • La physique et la chimie : leur évolution et leur influence
      • L’évolution du commerce et des moyens de communication (A. Neuburger [9])
      • L’utilisation des forces naturelles dans la maison et dans la famille (M. d’Unruh [10])
    • XIII.Les difficultés des observations scientifiques (A. Marcuse)
    • XIV. Influence de la civilisation sur la santé de l’homme (A. Leppmann [11])
    • Conclusion (H. Kræmer)

Portfolio

  • Plat de couverture de devant de L'univers et l'humanité
  • Vue en coupe du phare construit sur le sable
  • Un phare construit sur le sable
  • Kraemer : dos des livres

[1Karl Theodor Sapper (* 6. Février 1866 à Wittislingen ; † 29. Mars 1945 à Garmisch-Partenkirchen) Géographe, archéologue, ethnologue et linguiste spécialiste de l’Amérique centrale

[2Adolf Marcuse (né le 17 Novembre 1860 à Magdeburg -mort le 18. Octobre 1930 à Berlin) était un astronome et un écrivain allemand d’origine juive.

Marcuse a étudié dans les universités de Strasbourg et de Berlin. En tant qu’assistant il a participé en 1882 à l’expédition allemande aux USA pour l’observation du transit de Venus. en 1884, il a obtenu son doctorat. À partir de 1885, il était astronome auxiliaire au Pulkowo-Observatorium de Saint-Petersbourg. Il a été employé en tant qu’astronome à l’observatoire de Santiago du Chili de 1886 à 1887, puis de 1888 à 1891 à l’observatoire royal de Berlin.

Durant un an, il a effectué des observations astronomiques aux iles Hawaii sur ordre du gouvernement allemand. De 1897 à 1907 il était conférencier privé d’astronomie au Friedrich-Wilhelm-Universität de Berlin. En 1907, il est devenu professeur titulaire. À partir de 1911, il était aussi enseignant à l’académie militaire technique.

Adolf Marcuse était Franc-Maçon

[3Hermann Klaatsch (* 10 mars 1863 à Berlin ;† 5. Janvier 1916) Anthropologue allemand.

[4Henry Potonié ( né le 16 novembre 1857, Berlin - mort le 28 novembre 1913, Berlin) était un Botaniste allemand.

Il était le fils de l’écrivain parisien Edmond Potonié et de Marie Sievers, fille du peintre de cour Johannes Sievers.

Il a fait ses études botaniques à l’université de Berlin et conclut par une thèse « Über die Zusammensetzung der Gefäßbündel bei den Gefäßkryptogamen ».

Sa carrière scientifique le dirigeait en 1880 vers le jardin et musée botanique, plus tard à l’institution national de géologie prussienne et vers l’école des mines de Berlin. Il y enseignait la paléobotanique et la géologie des charbons. A partir de 1885, il travaillat dans la célèbre collection de paléobotanique et devenait le spécialiste de la flore ancienne.

Son sigle d’auteur botanique officiel est « Potonié ».

[5Louis Beushausen*1863 ; †1904 Géologue. Professeur titulaire de géologie et de Palaeontologie à l’école des mines de Berlin.

[6Karl Weule (* 29. Février 1864 à Alt-Wallmoden bei Goslar ; † 19. Avril 1926 à Leipzig) Géographe et ethnologue

[7Eduard Friedrich Maximilian Eyth (* 6 Mai 1836 à Kirchheim unter Teck ; geadelt 1896 ; † 25. Aout 1906 à Ulm) Ingenieur et érivain

[8Krause, Eduard, 1847-1917

[9Neuburger, Albert, 1867-1955

[10Unruh, Max von, 1870-

[11Leppmann, Arthur, 1854-1921

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?