Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+ |

Accueil > Biographies de Scientifiques > Écrivains et vulgarisateurs scientifiques > Amédée Guillemin (1826-1893)

Amédée Guillemin (1826-1893)

Nécrologie parue dans le numéro 1024 du 14 janvier 1893 de La Nature

Mis en ligne par Denis Blaizot le dimanche 15 février 2009

L’éminent publiciste Amédée Guillernin, l’auteur de tant d’ouvrages de vulgarisation scientifique dont le succès après un quart de siècle n’est pas encore épuisé, est mort dans sa ville natale à Pierre dans le département de Saône-et-Loire où il s’était retiré depuis quelques années.

Né à Pierre, le 5 juillet 1826, Guillemin fit ses études à Beaune et à Paris, puis devint professeur libre de mathématiques et de sciences.

Quelques années après, en 1860, il se fixa à Chambéry où il fut secrétaire de la Rédaction du journal politique La Savoie, puis il revint à Paris, après l’annexion, et il écrivit, avec beaucoup de talent, la chronique scientifique de l’Avenir national.

Il commença bientôt à publier ses ouvrages scientifiques de physique et d’astronomie, qui sont devenus célèbres. Son remarquable livre intitulé le Ciel (1864) magnifiquement édité, a été traduit en plusieurs langues et a eu de nombreuses éditions. C’est en 1877 que fut publiée la septième édition de ces notions élémentaires d’astronomie, où de nombreuses illustrations et planches hors texte se joignent à un texte toujours précis. Les Comètes succédèrent à ce premier ouvrage, et constituent un volume plein d’érudition. Une œuvre capitale d’Amédée Guillemin est le Monde physique qui ne forme pas moins de cinq volumes de grand format et qui peut être considéré comme un des meilleurs traités de physique élémentaire. A la fin de sa carrière, l’auteur de ces grands ouvrages, où rien n’est sacrifié à la science et à la vérité, publia des petits livres d’astronomie et de physique, formant une excellente collection qu’il fit paraître sous le titre de Petite encyclopédie populaire ; cette collection ne comprend pas moins de seize volumes, elle a rendu de très grands services à l’instruction populaire, à laquelle l’auteur aimait à consacrer ses efforts.

Amédée Guillemin ne se borna pas aux travaux que nous venons d’énumérer. Il écrivit en outre deux ouvrages de la Bibliothèque des merveilles ; ces ouvrages ont pour titres : la Vapeur et Les chemins de fer. Il fut attaché Comme écrivain scientifique à un grand nombre de journaux. D’une correction impeccable, d’un esprit droit, les écrits d’Amédée Guillemin peuvent être considérés comme un modèle de méthode et de précision.

Amédée Guillemin s’était occupé de politique, et il était toujours resté fidèle à ses convictions libérales ; c’était un ami sûr et dévoué, qui laissera des regrets sincères dans le cœur de tous ceux qui l’ont connu. Collaborateur de la première heure de La Nature, il publia de nombreux articles dans nos colonnes jusqu’au moment où il quitta Paris pour aller chercher, dans sa ville natale, le repos qu’il avait si bien gagné par un travail assidu.

Voici les titres de quelques-uns des volumes de la Petite Encyclopédie populaire : La Lune, Le Soleil, Les Étoiles, Les Nébuleuses, La Lumière et les couleurs, Le Son, Le Feu souterrain, Le Télégraphe et le téléphone, etc., etc.

Gaston Tissandier


Ses articles publiés dans La Nature

  • Le ciel au mois de Juin 1873, N°1 - 7 Juin 1873
  • Le ciel au mois de Juillet 1873, N°5 - 5 Juillet 1873
  • Le ciel au mois d’aout 1873, N°9 - 2 Aout 1873
  • Le ciel au mois de Septembre 1873, N°14 - 6 Septembre 1873
  • Le ciel au mois d’octobre 1873 , N°18 - 4 Octobre 1873
  • Le ciel au mois de Novembre 1873, N°22 - 1er Novembre 1873
  • La planète Jupiter, N°23 - 8 Novembre 1873, N°25 - 22 Novembre 1873 et N°26 - 29 Novembre 1873
  • La lumière zodiacale, N° 124 - 16 octobre 1875
  • Colonne verticale de lumière observée au coucher du soleil les 13 et 14 Juillet 1876, N°167 - 12 Aout 1876
  • L’éclipse de Lune du 3 septembre 1876, N°173 - 23 Septembre 1876
  • L’étoile nouvelle de la constellation du Cygne, N°189 - 13 Janvier 1877
  • Les anneaux de Saturne d’après les observations récentes, N°196 - 3 Mars 1877
  • Les anneaux de Saturne, conditions d’équilibre et constitution physique, N°209 - 2 Juin 1877 et N°210 - 9 Juin 1877
  • Les satellites de Mars et l’hypothèse de Laplace, N°257 — 4 mai 1878
  • Mars pendant l’opposition de 1877, N°286 — 23 novembre 1878 et N°287 — 30 novembre 1878
  • Le bolide du 27 novembre 1877, N°323 — 9 aout 1879
  • Avertisseur électrique des incendies. Le pyroménite Forgeot, N°526 — 30 juin 1883
  • Sur la durée de visibilité des bolides, N°548 — 1er décembre 1883
  • Des variations du climat et de leurs causes, N°778 - 28 Avril 1888, N°780 - 12 Mai 1888 et N°781 - 19 Mai 1888
  • Communications avec les planètes (?), N°954 - 12 Septembre 1891

Ses articles publiés dans la Revue Scientifique

  • La météorologie, 6 Mars 1886

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?