Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+ |

Accueil > Biographies de Scientifiques > Les électriciens > Hippolyte Fontaine

Hippolyte Fontaine

Mis en ligne par Denis Blaizot le dimanche 9 janvier 2011

Hippolyte fontaine est décédé à Hyères le 17 février 1910, à l’âge de 77ans. Né à Dijon en 1833, il fut successivement élève à l’école des Arts et Métiers de Chalons, ingénieur à la Compagnie des chemins de fer du Nord, puis administrateur de la Société Gramme. Son nom reste attaché à l’histoire des premiers débuts de la transmission de la force par l’électricité. C’est lui qui, en effet, à l’exposition de Vienne, en 1873, démontra expérimentalement pour la première fois, sur deux dynamos Gramme accouplées, le réversibilité des machines électriques. L’une des machines (génératrice) était actionnée par un moteur à vapeur, tandis que la réceptrice actionnait, à une certaine distance de là, une pompe élévatoire.

On sait quelles espérances fit naitre, dès son apparition, cette découverte, qui les a depuis si bien justifiées et dépassées. Le problème fut bientôt ardemment repris ; à l’observation fondamentale de H. Fontaine, succédèrent les belles expériences de Marcel Deprez (à Munich, 1882, à Vizille, à Paris), de M. Siemens, et de combien d’autres, qui amenèrent le problème à maturité. Enfin, H. Fontaine lui-même fit avec le concours de la Compagnie du nord des expériences décisives.

La transmission de force électrique a permis d’immense progrès dans un dommaine bien particulier : la commande des appareils de levage. H. Fontaine a présidé la Société Internationale et le Syndicat des Industries Électriques. Il fut également membre des jurys et sections d’électricité des expositions universelles. Il a été promu au grade d’officier de la Légion d’Honneur.

Source : La Lumière Électrique N°11 T. 9 p. 347

Ses publications :