Lumières d’étoiles. Les couleurs de l’invisible

André Brahic et Isabelle Grenier
Jeudi 23 avril 2020
info document -  voir en grand cette image

Titre : Lumières d’étoiles. Les couleurs de l’invisible Auteur : André Brahic et Isabelle Grenier Éditeur : Odile Jacob Date de parution : 21 février 2008 288 Pages Prix : 36,90 € ISBN : 9782738113436

Quatrième de couverture :

Des images nouvelles, inouïes, qui font réfléchir. À quoi ressemble l’Univers ? De quoi est-il fait ? Quels objets insolites abrite-t-il ?

Des images étonnantes qui invitent à la méditation. Quelle est notre place dans l’Univers ? D’où venons-nous ? Sommes-nous seuls ?

Des images extraordinaires qui nous émerveillent. Sous toutes les lumières, le ciel dévoile sa richesse, sa diversité, sa complexité, sa beauté.

Au-delà du ciel visible qui n’est qu’une pâle image de la réalité, ce livre nous fait découvrir les couleurs de l’invisible et nous révèle un Univers totalement nouveau. à la vision d’un Monde éternel, immuable, succède l’image d’un Univers changeant, bouillonnant et violent. De quoi complètement bouleverser notre conception du monde.

Grâce à ce livre, le lecteur tombera amoureux du ciel. C’est le dessein des auteurs.

André Brahic, astrophysicien, est professeur à l’université Paris-VII-Denis-Diderot et au Commissariat à l’énergie atomique.

Il est l’un des spécialistes mondiaux de l’étude du système solaire. Découvreur des anneaux de Neptune, il participe actuellement au sein de l’équipe d’imagerie de la sonde Cassini à l’exploration du monde de Saturne. Il est l’auteur de Enfants du Soleil, qui a été un immense succès.

Isabelle Grenier, astrophysicienne, est professeur à l’université Paris-VII-Denis-Diderot et au Commissariat à l’énergie atomique. Elle a découvert des nuages de gaz invisible dans la banlieue du Soleil. Elle est responsable de la détection des sources de rayonnement gamma par l’observatoire spatial GLAST de la NASA.

Mon avis : D’accord, ce livre n’est pas à proprement parler une nouveauté, puisque publié en 2008. Mais : 1° je n’ai pas reçu de Service Presse depuis plusieurs semaines [1]. Ce n’est pas grave. Achetant toujours plus de livres que je n’arrive à en livre, je vous parle aujourd’hui d’un livre trouvé dans une foire aux livres il y a quelques semaines.

André Brahic, je connais de longue date. Son nom apparaît dans les pages de La Recherche depuis les années 70.. . même s’il a depuis cédé la place à la nouvelle génération. Ce n’est pas le cas de sa coauteure, Isabelle Grenier. Mais ce n’est pas vraiment pour les nom des auteurs que j’ai acheté ce livre, mais plutôt pour son thème : l’astronomie dans tous ses états lumineux.

Et je ne suis pas déçu. Même si je dois admettre que le sujet m’est connu, je dois aussi admettre que je l’ai lu de la première à la dernière page, profitant des nombreuses photographies couleurs. Car l’iconographie de ce livre justifie son titre. Rares sont les pages remplies uniquement de textes. Mais très nombreuses celles présentant une image couleur pleine page des plus splendides.

En bref : Des livres comme celui-ci, j’en veux d’autres [2]. C’est un livre à offrir, à s’offrir, pour découvrir une des plus belles facettes de l’astronomie. Simple, il n’en est pas moins riche d’informations utiles à celui que veut découvrir l’univers et de belles images pour tous.

Découvrez d'autres critiques de ce livre sur Babelio voir en grand cette image
Découvrez d’autres critiques de ce livre sur Babelio

Retrouvez la fiche du livre et d'autre chroniques sur Livraddict voir en grand cette image
Retrouvez la fiche du livre et d’autre chroniques sur Livraddict

[1La faute à qui ? à quoi ? au confinement imposé par l’épidémie de Codiv-19 qui a obligé bien des entreprises à mettre en sommeil leur activité. Peut-être dans 3 ou quatre semaines… qui sait.

[2Et c’est dommage que les éditions Odile Jacob ne veuillent pas m’envoyer de SP.