Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+ |

Accueil > Biographies de Scientifiques > Botanistes, zoologistes et agronomes > Oswald Heer (1809 - 1883)

Oswald Heer (1809 - 1883)

La Nature N°560 — 23 février 1884

Mis en ligne par Denis Blaizot le vendredi 23 décembre 2011

Le 26 septembre 1883 est décédé à Lausanne M. Oswald Heer, professeur au Polytechnicum et à l’université de Zurich. L’illustre naturaliste était né à Glaris en 1809 ; son père était médecin. Il étudia d’abord la théologie et fut reçu ministre protestant ; il se décida peu de temps après à faire des études de médecine et se voua définitivement aux sciences naturelles. En 1832 il vint habiter Zurich qu’il ne quitta plus ; en 1837 il fut appelé à la chaire de botanique et de paléontologie végétale à l’Université et au Polytechnicum. C’est M. Os. Heer qui créa le Jardin botanique de Zurich dont il eut longtemps la direction ; en outre il a siégé pendant vingt années dans le Grand Conseil et en 1859 là ville décerna à l’éminent professeur la bourgeoisie d’honneur. Ce savant aussi aimable que distingué se fit une réputation européenne par l’étude de la flore fossile de la Suisse et des contrées polaires ; il résuma ses travaux : Jans ses ouvrages intitulés : Le Monde primitif de la Suisse, la Flore tertiaire de la Suisse et la Flore tertiaire du Groenland. A son activité infatigable, à ses vastes connaissances, Os. Heer joignait un grand amour de la nature. Au mois d’août M. Heer assistait encore à la réunion annuelle de la Société helvétique des sciences naturelles où il présenta un travail remarquable sur la flore nivale de la Suisse, et un complément de son étude de la flore tertiaire du Groenland.