Les chimistes

Pour résumer Article extrait du Dictionnaire encyclopédique et biographique de l’industrie et des arts industriels, dirigé par E.-O. Lami. Librairie des dictionnaires, Paris, 1885 Chimiste, né à Strasbourg, le 26 novembre 1817, mort à Paris, le 12 mai 1884. Il étudia la médecine à la Faculté de sa (...)

Revue Scientifique - 13 septembre 1913 JEAN-BAPTISTE DUMAS (1800-1884) SA VIE ET SES TRAVAUX Notice lue dans la séance publique annuelle de l’Académie des sciences de Paris du 16 décembre 1912 Ph. Van Tieghem, Secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences. Parmi les devoirs, chaque jour plus (...)

Né en 1852, issu d’une famille d’universitaires, il fit, lui aussi, sa carrière dans l’enseignement ; Docteur ès sciences, Directeur de l’Institut municipal d’Angers de 1885 à 1905, il a été professeur de sciences physiques au Lycée d’Angers. Membre de la Société d’études scientifiques d’Angers dès son (...)

Le vénérable savant qui vient de s’éteindre à l’âge de cent trois ans, est né à Angers le 31 août 1786 et fit ses études à l’Ecole centrale de cette ville. Venu à Paris à l’âge de dix-sept ans, il fut employé par Vauquelin dans sa fabrique de produits chimiques et dirigea ensuite le laboratoire du célèbre (...)

François Lecoq de Boisbaudran (1838-1912) dont l’irréparable perte vient d’attrister la science française ne bénéficia pas, comme tant d’autres, de l’instruction supérieure que dispensent maintenant avec tant de libéralité les facultés et les grandes écoles ; des raisons d’intérêt familial l’empêchèrent (...)

Le nombre des jeunes gens qui se livrent chez nous à une étude réellement sérieuse de la chimie est petit, et nous entendons les fabricants se plaindre fréquemment de la très grande difficulté de trouver des chimistes possédant une instruction théorique solide et étendue. Cet état des choses, qui n’est (...)

Le jour même où Mendeleïev était conduit à sa dernière demeure, mourait, également à Saint-Pétersbourg, une autre illustration de la science chimique russe, le professeur Menschoutkine. Nicolaï Menschoutkine, naquit à Saint-Pétersbourg le 24 octobre 1842 (12 octobre ancien style). Élève de l’école (...)

BIOGRAPHIES SCIENTIFIQUES Paul Thénard. En 1858, M. le baron P. Thénard s’occupait de l’emploi agricole des phosphates. La découverte récente des gisements de phosphates fossiles, dont l’utilité était alors très discutée, m’avait conduit à étudier l’action qu’exercent sur eux les divers agents du sol ; (...)

Nous reproduisons les paroles que M. Hanriot, agrégé de la Faculté de médecine, a, au début de sa première leçon à la Faculté, consacrées à son collègue Henninger, dont nous avons à déplorer la perte récente. Nos lecteurs s’associeront à cet hommage rendu à jeune savant d’un rare mérite, que la mort cruelle (...)

Extrait du livre de Marcellin Berthelot : Science et philosophie, Calmann-Lévy, 1886. C’est en 1849 que je le connus et que je reçus de lui une impression et des conseils difficiles à oublier. La science était pleine de sa gloire, son nom répété dans tous les cours à l’égal des plus grands physiciens. (...)

Au delà des cours et des jardins des bâtiments de la Faculté de médecine, en haut d’un escalier, après avoir longé plusieurs laboratoires où d’attentifs préparateurs distillent des liquides multicolores, nous trouvons dans son cabinet de travail l’éminent chef des Travaux chimiques. Tout de suite le (...)

M. Pierre-Eugène-Marcellin Berthelot est né à Paris le 25 octobre 1827. Son père était médecin et de­meurait sur la place de l’Hôtel-de-Ville, qui s’appelait alors place de Grève. Il fit ses études classiques au lycée Henri IV, se distingua par la fécondité de son esprit autant que par la variété de ses (...)

M. Matignon, le savant chimiste, est mort subitement le 18 mars dernier au cours d’une Assemblée des professeurs du Collège de France, alors qu’il y défendait avec ardeur les titres d’un candidat. Nous résumons sa carrière scientifique d’après l’éloge prononcé à l’Académie des Sciences par M. Borel. « (...)

Pour résumer Article extrait du Dictionnaire encyclopédique et biographique de l’industrie et des arts industriels, dirigé par E.-O. Lami. Librairie des dictionnaires, Paris, 1885 Chimiste industriel, né a Issoudun, en 1753, mort en 1806. Après avoir exercé quelque temps la médecine dans sa ville (...)

Portrait de Antoine-François de Fourcroy Ce portrait ne procient pas du dictionnaire dont est tiré l’article. Célèbre chimiste, membre de l’Institut, né à Paris le 15 juin 1755, mort en 1809. La branche de la maison de Fourcroy, à laquelle il appartenait, était tombée dans la pauvreté ; son père (...)

Les petits Français apprennent tous les jours, sur les bancs de l’école, que le régime politique actuel date de la Révolution de 1789. On ne leur a jamais dit, et leurs parents ne savent pas, je crois, que la richesse contemporaine de notre pays, qui étonne l’Europe et qui nous étonne nous-mêmes, est (...)

[!sommaire] Messieurs, En prenant la parole dans cet Amphithéâtre, je tiens tout d’abord à remercier M. le Doyen et MM. les Professeurs de la Faculté des Sciences qui, à l’unanimité, m’ont appelé à succéder à notre cher confrère M. Troost. Cette nouvelle preuve de sympathie s’ajoute, d’ailleurs, aux amitiés (...)

La France vient de perdre un de ses chimistes les plus éminents, M. Payen, mort le 13 mai dernier d’une attaque d’apoplexie. Professeur de chimie industrielle à l’École centrale depuis 1830, et au Conservatoire des arts et métiers depuis 1839, M. Payen fut nommé membre de l’Institut en 1842 ; il était (...)

Célèbre chimiste, né à Dijon en 1737, mort en 1816. Son père, professeur de droit, le destinait à la magistrature. Le jeune Guyton fut de très bonne heure avocat général au parlement de Dijon, place qu’il occupa jusqu’en 1786. Mais dès 1780, la chimie renouvelée par Lavoisier, le séduisit et occupa bientôt (...)

Berthollet (CLAUDE-Louis, comte), célèbre chimiste, naquit le 9 novembre 1748, à Tailloire, près d’Annecy. Après avoir fait ses humanités au collège de Chambéry, il étudia la médecine à l’Université de Turin et y fut reçu docteur en 1768. Quatre ans après il vint à Paris pour compléter ses études. A cette (...)

Alfred Ditte ( né le 20 Octobre 1843 à Rennes ; mort le 7 novembre 1908) était un chimiste français.

Il fût élève de Henri Sainte-Claire Deville et a été élu Membre de l’Académie des sciences le 29 novembre 1897 (section de chimie).

Nos lecteurs ont déjà appris la mort d’un de nos chimistes les plus distingués, H. Debray, qui était en même temps un des membres les plus jeunes et les plus actifs de l’Académie des sciences [1]. Né le 26 juillet 1827, il entra à l’École normale supérieure en 1847, et passa quelques années après ses (...)

La Science française vient encore de perdre un de ses plus dignes représentants en la personne d’un maître illustre, Edmond Frémy, qui s’est éteint à l’âge de quatre-vingts ans, dans son appartement du Muséum d’histoire naturelle, après une longue maladie. La carrière de ce savant est une des plus longues, (...)

Le 17 avril dernier (1912) est mort à Baguio (îles Philippines), à l’âge de cinquante et un ans, un savant américain, Paul-C. Freer, dont le nom était peu connu dans nos milieux européens, mais dont l’œuvre mérite d’être rappelée en raison du rôle prépnndérant qu’il a joué dans la mise en valeur (...)

La Chimie vient de perdre l’un de ses plus dévoués adeptes en la personne de M. Joly, professeur adjoint à la Sorbonne et maitre de conférences à l’École Normale Supérieure. M. Joly a été ravi à la science après quelques jours de maladie. Tous les chimistes ont appris avec tristesse cette fin prématurée du (...)

Un deuil nouveau vient de frapper la science française : M. Schützenberger, dont le nom était célèbre dans les milieux scientifiques de tous les pays, est mort âgé de 67 ans. Ses obsèques ont été célébrées le mardi 30 juin dernier. L’éminent chimiste est décédé pendant le cours de la convalescence d’une (...)

A.-M. Villon, ingénieur chimiste de Lyon, né à Lyon, le 12 mai 1867 et décédé le 4 novembre 1895, d’une fièvre typhoïde dans sa vingt-huitième année. A l’âge de douze ans, il était entré à la Martinière, d’où il est sorti premier. La Chambre du Commerce lui a voté une bourse de 800 francs pendant deux ans. De (...)

Louis Troost était un chimiste français réputé. Né à Paris en 1825, il y meurt en 1911.

Hautefeuille (Paul-Gabriel), né à Étampes, le 2 décembre 1836, décédé le 8 décembre 1902, membre de l’Académie des sciences, ancien maître de conférences de minéralogie à l’École normale supérieure, membre du conseil de perfectionnement de l’École centrale des arts et manufactures, professeur de minéralogie à (...)

Fritz Haber Né à Breslau le 9 décembre 1868, Fritz Haber étudia les sciences physiques et chimiques aux Universités de Berlin et de Heidelberg puis à la « Technische Hochschule » de Charlottenburg et passa son doctorat en 1891. Ses premiers travaux se rapportent aux dérivés du pipéronal, principe (...)

C’est encore un savant belge des plus éminents, dont nous avons à signaler la mort récente, en la personne de Louis-Henri-Frédéric Melsens,né en 1808 et décédé à Bruxelles le 20 avril 1886. Melsens avait fait ses études en France ; chimiste remarquable, il était l’un des plus anciens élèves de J.-B. Dumas. (...)

Cette rubrique regroupe des articles de revues scientifiques anciennes traitant de Lavoisier ou de ses travaux. Découvrez d’autres informations sur Biographie de Antoine Laurent LAVOISIER

Documents à télécharger

  • Jules Bouis (PDF, 79 ko)
    Notes nécrologiques non signées parues dans La Nature et La Revue Scientifique
  • Eugène Péligot (PDF, 334.9 ko)
  • Floris Osmond (1849-1912) (PDF, 141.8 ko)
    H. Le Chatelier, la Revue Générale des Sciences Pures et Appliquées — 30 septembre 1912