Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+ |

Accueil > Livres récents & nouveautés > Sciences de la Terre > Les eaux souterraines sont-elles éternelles ? 90 clés pour comprendre les (...)

Les eaux souterraines sont-elles éternelles ? 90 clés pour comprendre les eaux souterraines

Jean Margat & Thierry Ruf

Mis en ligne par Denis Blaizot le mardi 28 octobre 2014

JPEG - 28.1 ko
Les eaux souterraines sont-elles éternelles ? 90 clés pour comprendre les eaux souterraines

Auteurs : Jean Margat & Thierry Ruf
Éditions Quae
Collection : Clés pour comprendre
152 pages
19,90 euros
Illustrations couleurs
ISBN : 9782759221905

Quatrième de couverture :

Invisible dans sa majeure partie, l’eau souterraine se manifeste par des émergences ordinaires (sources, puits) ou extraordinaires (geysers, explosions phréatiques, lacs souterrains …) qui permettent de connaître son fonctionnement : eau mouvante ou fixe, permanente, mais pas toujours ni partout disponible.

Les eaux souterraines ont de tous temps été recherchées car leurs qualités, plus constantes que celles des eaux de surface, et l’absence de sédiments font leur intérêt pour la potabilité, l’agriculture et l’industrie. En témoigne la très ancienne technologie des mines d’eau, encore en cours sous diverses formes dans le monde (terrasses aménagées, galeries drainantes). À l’opposé de ces infrastructures ingénieuses gérées collectivement, la multiplication contemporaine des forages, qui s’ajoutent sans contrôle réel aux captages existants, atteste aussi l’enjeu économique de l’eau souterraine. Au début du XXIe siècle, 2/3 de cette eau serviraient aux irrigations, ¼ à l’alimentation en eau potable et 1/10e aux usages industriels.

À l’encontre de la croyance en une ressource inépuisable, l’eau souterraine apparaît vulnérable à la pollution, aux aménagements urbains et à la surexploitation, et son extraction impacte les eaux de surface.

Pourquoi l’eau souterraine peut-elle provoquer des inondations ? D’où vient l’eau des sources ? Quel est le rôle du sous-sol ou encore des fuites d’eau dans la recharge des nappes souterraines ? L’exploitation des nappes captives est-elle durable ? Dans ce livre, hydrogéologie, agronomie et sciences sociales se complètent pour proposer en 90 questions une initiation passionnante à ce maillon méconnu du grand cycle de l’eau.

Mon avis : Après une rapide introduction, les auteurs abordent le sujet de ce petit livre en répondant à 90 questions que chacun est en droit de se poser sur les eaux souterraines, les techniques d’exploitation et leur devenir.
Elles sont réparties en quatre thèmes :

  • l’eau invisible
  • l’eau active
  • l’eau utile
  • l’eau fragile

L’ouvrage se termine sur sur une bibliographie assez conséquente qui sera très certainement utile à toute personne qui souhaite approfondir sa connaissance de ce sujet crucial.

Des infographies claires et lumineuses, de belles photos et des réponses concises à chaque question. Non, ce n’est vraiment pas un livre pour expert qui cherche à enrichir ses connaissances sur son domaine de prédilection mais bien un livre accessible à tous, pour nous sensibiliser à un problème qui sera de plus en plus prégnant dans les décennies à venir, même en Europe du Nord. Oui, il pleut fréquemment sur nos régions. Oui, les fleuves et rivières sont toujours bien alimentés. Et cela risque fort de durer. Mais, du coup, nous oublions sans doute une chose importante : les eaux de surface sont souvent polluées, impropre à la consommation domestique, industrielle ou agricole. Alors, même dans les zones relativement humides de la France métropolitaine, nous allons prélever sans discernement dans les aquifères. Et plus nous voulons de l’eau propre, pure, plus nous allons la prélever dans les aquifères profonds et moins ils sont renouvelables. Car les eaux souterraines sont pour la plupart des ressources non renouvelables à l’échelle humaine. Tout cela, et bien plus encore, vous l’apprendrez dans ces quelques pages qui valent très certainement la dépense.

À noter : Parce qu’il répond de façon brève à 90 questions ce livre n’est pas fait pour être lu d’une traite, comme un roman, mais bien plutôt comme une source d’informations dans laquelle vous irez piocher au fil de vos besoins. Sinon, vous courrez, comme moi, le risque d’avoir le sentiment de lire plusieurs fois certaines informations.

En bref : Achetez, lisez.