Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+ |

Accueil > Autres revues scientifiques francophones > Sciences et voyages > Sciences et voyages, 1927-1928

Sciences et voyages, 1927-1928

Mis en ligne par Denis Blaizot le jeudi 28 décembre 2017


Sciences et voyages, 1926-1927

Tome VIII

N°443 — 23 février 1928

  • Léon Abensour : Ushuaia, la ville le plus méridionale du monde
  • Un inventeur américain propose de jalonner l’Océan Atlantique de plates-formes d’atterissage flottantes pour les avions
  • Élie Montfort : L’armée américaine est dotée des armes scientifiques les plus perfectionnées
  • Christian de Caters : Le grand problème
  • Limitera-t-on l’inclinaison de la Tour penchée de Pise
  • R. Thévenin : Avec les monstres de la Jungle africaine (Une expédition cynégétique et cinématographique en Afrique orientale, 3e partie)
  • Paluel-Marmont : Le joaillier marocain exerce son art à l’abri de toute influence étrangère
  • Henri Darblin : L’armure moderne des pompiers n’est ni en fer, ni en bronze, mais en amiante
  • Henry de Varigny : Que savons-nous du Soleil ? (3e partie) [1]
  • Grand roman scientifique et d’aventuresHenry Bernay & René Pons : Le secret de Sunbeam Valley (11e partie) [2]

N°444 — 1 mars 1928

  • Un inventeur français étudie un hydroglisseur pour la traversée de l’Océan
  • L’origine de Rio-de-Janeiro
  • Léon Abensour : L’expédition Crane-Morder dans les régions inconnues des monts Tian-Chan
  • José Moselli : Les bateaux de guerre de toutes les nations se ressemblent
  • On cultive le riz aux iles Hawaï
  • Les hydroïdes présentent le curieux phénomène de génération alternante
  • On emploie encore des moulins à vent, même dans les entreprises les plus modernes
  • Edmond Blanc : La France ne doit pas rester en arrière en matière d’aviation de tourisme
  • Un territoire contesté entre le Chili et le Pérou
  • Les bostryches, ennemis des arbres, en percent le tronc de tunnels compliqués mais toujours les mêmes
  • Grand roman scientifique et d’aventuresHenry Bernay & René Pons : Le secret de Sunbeam Valley (12e partie)

N°445 — 8 mars 1928

  • Georges Delhoste : Originaire du Brésil, l’Ananas a conquis la Floride, les Indes, l’Afrique du sud, le Congo, les Hawaï
  • Les livres de Sciences et voyages
  • Edmond Blanc : Le major de Havilland a doté l’Angleterre de l’avionnette idéale de Moth
  • H. Darblin : La science apporte à la taille des diamants une méthode qui leur assure un éclat plus vif encore
  • Le lauréat du prix Nobel de physique
  • Georges Grandjean : Au pays des pêches miraculeuses
  • Nos bois perdus donneraient économiquement des quantités considérables d’alcool
  • Henry de Varigny : Que savons-nous du Soleil ? (4e partie)
  • On a fait exploser à la fois 62 tonnes de dynamite pour déblayer une carrière
  • La persistance au XXe siècle d’un sport des temps passés (La chasse à courre)
  • L’automobile n’a pas tué le cheval. Elle l’a seulement chassé des villes
  • Monnaies de soies et lingots de cuivre
  • Grand roman scientifique et d’aventuresHenry Bernay & René Pons : Le secret de Sunbeam Valley (13e partie)

N°446 — 15 mars 1928

  • Léon Abensour : La plus ancienne inscription du monde se trouve sur un rocher du Sinaï
  • Avec le chalumeau découpeur, on sectionne sans difficulté les pièces les plus mauvaises
  • Alphonse Labitte : Une visite au vivarium du jardin des plantes
  • Léon Abensour : Halle sur Saale, la ville du sel et du sucre
  • Tout le monde croit connaitre l’Acajou. Les savants se demandent pourtant s’il existe.
  • La mystérieuse statue de Venice
  • G. Kérormel : Le professeur Milehe démontre scientifiquement que le mercure peut se changer en or
  • Le dispositif sûr, qui évitera les accidents de chemin de fer, n’est pas encore trouvé
  • Norbert Casteret : Les époques préhistoriques ont connu des artistes
  • L’usine hydroélectrique établie à Conowingo, sur la Susquehana, pour fournir le courant à Philadelphie, sera la plus puissante au monde
  • L. Kuentz : L’aix, ou canard de la Caroline, a des mœurs aussi curieuses que son plumage
  • Grand roman scientifique et d’aventuresHenry Bernay & René Pons : Le secret de Sunbeam Valley (14e partie)

N°447 — 22 mars 1928

  • Christian de Caters : Il fallait des années d’expériences pour savoir contrôler la température de trempe, cinq minutes d’apprentissage suffisent aujourd’hui
  • Les livres de Sciences et voyages
  • Les Américains , friands de figues de barbaries, les cultivent — c’est la première fois — de façon systématique
  • Un maître comédien à quatre pattes : l’opossum
  • Edmond Blanc : Les parachutes engins de sport et de sécurité s’améliorent sans cesse
  • Une feuille d’acier d’un millimètre d’épaisseur suffit à protéger contre les balles de browning
  • L’huile des animaux marins a toutes les faveurs de l’industrie
  • Léon Abensour : Les indigènes de la Nouvelle-Bretagne sont parmi les plus sauvages du globe
  • Georges Delhoste : Après avoir réussi à en préserver le bétail, mettra-t-on l’homme à l’abri de la tuberculose
  • Léon Abensour : Le trône des « Grands rois » se relève
  • Une nouvelle guerre de cent ans qui entre dans une phase aiguë
  • Grand roman scientifique et d’aventuresHenry Bernay & René Pons : Le secret de Sunbeam Valley (15e partie)

N°448 — 29 mars 1928

  • G. Charrière : La conservation scientifiques des œufs réclame des techniciens avertis
  • Les livres de Sciences et voyages
  • Un chimiste américain a expérimenté un nouveau système de régénération de l’air confiné
  • Edmond Blanc : L’aviation commerciale allemande se développe méthodiquement
  • L’alfa, richesse naturelle de l’Algérie, devrait enrichir la France
  • Georges Delhoste : Les plantes ont aussi leur cancer dont on pense qu’il est, sinon identique, du moins analogue au cancer humain
  • L. Kuentz : Pourquoi les singes hurleurs hurlent-ils ?
  • José Moselli : De Bilibid - la prison de Manille - véritable enfer, les Américains on fait un centre de relèvement et d’éducation des indigènes
  • René Thévenin : Une flaque d’eau laissée par la mer présente souvent un champ d’observations curieuses (1e partie)
  • Le tour de France industriel et pittoresque(3e partie) : À travers le Cotentin
  • On emploie maintenant des machines pour creuser automatiquement les tunnels
  • Léon Abensour : Constantine a été l’objet de luttes nombreuses
  • Grand roman scientifique et d’aventuresHenry Bernay & René Pons : Le secret de Sunbeam Valley (16e partie)

N°449 — 5 avril 1928

  • P. Calfas : Trouvera-t-on jamais le moyen de sauver les équipages des sous-marins naufragés ?
  • G. Charrière : Le riz dépasse en importance le blé, notre céréale noble. C’est l’aliment mondial par excellence
  • Edmond Blanc : C’est à un carburant spécial que l’aviateur anglais Williams doit d’avoir dépassé les 500km/h
  • Souvenir historique d’une grande industrie
  • Léon Abensour : Une Pompeï mongole : L’expédition Kozloff a découvert les ruines de Kara-Khoto dévastée au XIIIe siècle
  • Norbert Casteret : Les aurores polaires sont des phénomènes encore inexpliqués
  • Un téléphone qui conserve les communications [3]
  • On peut construire le gros œuvre d’une petite maison en une journée [4]
  • René Thévenin : Une flaque d’eau laissée par la mer présente souvent un champ d’observations curieuses (2e partie)
  • Les livres de Sciences et Voyages
  • L. Morvers : Chicago fournit à Shanghai des os pour fabriquer des jeux de Mah-Jong
  • Verra-t-on des transports sur rails à 375 km/h ?
  • La « puce de mer », mi-avion mi-bateau devait traverser l’atlantique en 3 jours
  • Grand roman scientifique et d’aventuresHenry Bernay & René Pons : Le secret de Sunbeam Valley (17e partie)

N°450 — 12 avril 1928

  • G. Charrière : L’industrie chilienne du nitrate de soude retentit sur les rendements de notre sol et peut, par suite, nous permettre d’avoir raison de la vie chère
  • La plus grande conduite du monde
  • Léon Abensour : Au Tibet, où les couvents sont le centre des villes et où les moines sont rois
  • Pour éprouver la résistance des barrages on en construire un, spécialement, pour le charger jusqu’à la rupture
  • Georges Delhoste : L’antilope comprendrait plus de cent espèces différentes
  • L. Morvers : Les gendarmes de la polices montées du Canada doivent être des naturalistes en même temps que des chercheurs de criminels ou ravitailleurs d’affaires
  • On fait industriellement de l’alcool de houille
  • H. Darblin : Au parlement finlandais, un système électrique enregistre et totalise les votes et exprime les résultats des scrutins
  • La cochenille semble n’avoir été créée que pour fournir à l’industrie humaine un colorant sans rival
  • P. Calfas : On peut supprimer le dur labeur des chauffaeurs à bord des navires
  • Les Américains voudraient construire des paquebots pour traverser l’Atlantique en quatre jours
  • Edmond Blanc : Quelques curieux accidents d’aviation
  • L’anniversaire de la découverte du Pôle Nord
  • La surdité de Beethoven fut-elle un élément d’inspiration pour le génial musicien ?
  • Grand roman scientifique et d’aventuresHenry Bernay & René Pons : Le secret de Sunbeam Valley (18e partie)

N°451 — 19 avril 1928

  • Christian de Caters : L’expédition Bergman au Kamtchatka
  • Une voie aérienne pour les automobiles qui débouche au milieu d’un gratte-ciel
  • Edmond Blanc : L’avion peut-il participer efficacement au secours des naufragés ?
  • Douze-mille bœufs en un seul troupeau. Cela ne peut se voir qu’en Amérique
  • P. Calfas : On peut décharger les wagons de charbon au moyen d’un jet d’eau
  • Un serpent à deux têtes
  • Léon Abensour : La petite ville de Saint-Augustine (Texas) a célébré de façon curieuse l’anniversaire de sa fondation
  • Un savant va se consacrer pendant trois ans à la mesure de la chaleur solaire
  • Voyagera-t-on sans mal de mer grâce au gyroscope
  • Un curieux ermite a choisi pour cellule le dessous des escaliers d’une cathédrale
  • L. Kuentz : Le lézard-crocodile
  • Georges Delhoste : Le marbre, reine des pierres, exige une préparation méticuleuse avant de revêtir l’aspect séduisant que nous lui connaissons
  • Un Américain trouve un moteur réalisant presque le mouvement perpétuel
  • Grand roman scientifique et d’aventuresHenry Bernay & René Pons : Le secret de Sunbeam Valley (19e partie)

N°452 — 26 avril 1928

  • Les merveilles de la baie géorgienne
  • On peut cuire des œufs au-dessus d’un bloc de glace
  • Chez les Siamois, peuple agricole, le premier labour donne lieu à de grandes fêtes
  • Le panthéon scientifique : Edouard Branly (1e partie)
  • L’amphithéâtre d’El Djem est un des plus importants vestiges de la civilisation romaine ne Afrique du Nord
  • On vient d’achever à New-York un pont basculant à deux étages qui est le plus grand du monde
  • Si l’aigle est le roi des oiseaux, c’est du moins le plus féroce des tyrans
  • Edmond Blanc : La science aérodynamique s’appuie , de plus en plus, sur les expériences de laboratoire
  • Comment le serpent marche-t-il ?
  • Modernisme et traditionalisme voisinent au Japon
  • H. Darblin : Comment Ford achète une flotte de 199 bateaux pour la transformer en automobiles
  • Les rayons X fouillent les secrets des toiles de maîtres
  • La fabrication des hélices
  • Grand roman scientifique et d’aventuresHenry Bernay & René Pons : Le secret de Sunbeam Valley (20e partie)

N°453 — 3 mai 1928

  • Le jeu chez les animaux
  • La glissade dans les chutes aux iles Samoa
  • Le chrome remplace avec avantage le nickel
  • P. Calfas : Un nouveau produit, le gel de silice, absorbe les vapeurs avec une activité extraordinaire
  • L.Kuentz : La pêche de l’esturgeon et la préparation de ses œufs consommés sous le nom de caviar présentent des particularités curieuses
  • La tombe du premier roi de l’or
  • Il y a au Siam beaucoup de petites « Venise »
  • Le panthéon scientifique : Edouard Branly (2e partie)
  • Où David vainquit Goliath
  • L. Morvers : Le professeur Beebe continue ses recherches et se promène au fond des mers
  • Un navire qui revient de loin
  • Grand roman scientifique et d’aventuresGuy d’Armen : La cité de l’or et de la lèpre (1e partie)
  • Grand roman scientifique et d’aventuresHenry Bernay & René Pons : Le secret de Sunbeam Valley (20e et dernière partie)

N°454 — 10 mai 1928

  • P. Calfas : On peut diriger à distance, par T.S.F., des petits navires de combat
  • Henry de Varigny : Que savons-nous du Soleil ? (5e partie)
  • Du XIIIe siècle à nos jours le budget de la France a fait des progrès
  • L. Morvers : Un vêtement qui assurera aux naufragés tout le confort voulu
  • Allons-nous faire du riz en France ?
  • Léon Abensour : Les Cosaques d’Asie, apparentés aux Turcomans, mènent une vie de pasteurs nomades
  • Les morphos comptent parmi les plus jolis papillons
  • Comment on vient à bout d’un éléphant récalcitrant
  • G. Charrière : On a démocratisé les orchidées, caste royale aux royaume des fleurs
  • Une montagne de fer
  • L. Kuentz : Il est une espèce de cigale dont l’évolution dure dix-sept ans
  • Le gouvernail Flettner emprunte à la force de l’eau l’énergie nécessaire à sa manœuvre
  • Grand roman scientifique et d’aventuresGuy d’Armen : La cité de l’or et de la lèpre (2e partie)

N°455 — 17 mai 1928

  • G. Kérormel : Le kaolin, argile très pure, a de multiples emplois industriels
  • Les insectes qu’on appelle souvent cigales ne méritent pas ce nom
  • Georges Delhoste : Les lévriers constituent l’aristocratie des chiens
  • G. Charrière : Par le torrent, la rivière ou l’océan, le bois flottant vient se faire transformer en papier
  • Léon Abensour : L’Oubangui-Chari-Tchad et ses peuples primitifs
  • Comment on ausculte la Terre
  • Le panthéon scientifique : Jules Verne
  • Grand roman scientifique et d’aventuresGuy d’Armen : La cité de l’or et de la lèpre (3e partie)

N°456 — 24 mai 1928

  • Léon Abensour : Un souvenir de la féodalité au XXe siècle, la principauté de Monaco
  • Un marabou dans l’Atlas marocain
  • Paul Calfas : Grâce à une machine qui est une merveille d’ingéniosité, le pari mutuel est maintenant automatique à Longchamp
  • Le tombeau d’un éléphant
  • René Thévenin : Un des animaux les plus voisins de l’homme, le gorille, est aujourd’hui en voie d’extinction
  • La science des policiers triomphe de l’ingéniosité des bootleggers américains
  • Georges Delhoste : L’industrie moderne a considérablement développé les applications du graphite
  • Grâce à ce dispositif, on peut mesurer à chaque instant les efforts exercés sur les constructions métalliques
  • Chicago, le plus grand marché de viande du monde
  • Grand roman scientifique et d’aventuresGuy d’Armen : La cité de l’or et de la lèpre (4e partie)

N°457 — 31 mai 1928

  • Léon Abensour : A Pétra, en Arabie, on trouve sculptés à me le roc d’énormes monuments inspirés nettement du style égyptien
  • Ch. de Caters : Sur des maquettes réduites, un savant américain reproduit les phénomènes dont a résulté le conformation actuelle de l’écorce terrestre
  • Curiosités entomologiques : Quelques monstres :... les scarabées cornus
  • Joseph Lebel : Constantine, une des capitales de l’Afrique du Nord
  • Henry de Varigny : Que savons-nous du Soleil ? (6e partie)
  • Un appareil qui permet de braver la fumée et l’eau
  • En descendant le Rhin (1e partie) : Dans la montagne suisse, des sources au lac de Constance
  • Le plus grand pont suspendu du monde traverse la Delaware, à Philadelphie, par une travée de 534 m de portée
  • Grand roman scientifique et d’aventuresGuy d’Armen : La cité de l’or et de la lèpre (5e partie)

N°458 — 7 juin 1928

  • Léon Abensour : Le Siam est le pays des grandes forêts peuplées d’éléphants et de la grande culture du riz
  • C’est aux besoins de l’agriculture et de la guerre que répondent l’agencement et la construction des maisons berbères
  • Pour notre chauffage, nous gaspillons 12 millions de tonnes de charbon par an
  • Georges Delhoste : Les animaux, comme de simples humains, ont leurs maladies et leurs médecins
  • Le nettoyage magnétique des routes
  • Élie Montfort : Au grand du Grand Lac Salé, conquis sur la nature aride, s’élèvent la cité et le temple des mormons
  • Edmond Blanc : Un nouvel avion de grand raid est créé par un ingénieur français de vingt-quatre ans
  • Un moyen inédit de faire fortune en produisant des centaines de milliers de poissons à la mode
  • Roger Simonet : Les molécules, qui représentent la plus petite quantité de matière à l’état libre, réalisent le mouvement perpétuel
  • L’achèvement du plus grand tunnel d’Amérique
  • Le pont de la Caille, sur la route des Alpes, enjambe un ravin de 100 m de profndeur et 140 m de largeur. C’est le plus hardi du monde
  • Grand roman scientifique et d’aventuresGuy d’Armen : La cité de l’or et de la lèpre (6e partie)

N°459 — 14 juin 1928

  • Léon Abensour : Après avoir transmis au Japon la civilisation, la Corée est aujourd’hui colonisée par lui
  • L’une des plus belle chutes d’eau du monde se trouve en Colombie britannique
  • Georges Delhoste : Notre production de sel gemme, aliment de grande industrie chimique, place notre pays en position excellente sur le marché international
  • Une force invisible qui soulève des montagnes
  • Edmond Blanc : Les grands dirigeables dans la tempête
  • G. Charrière : Les lamas ont été l’animal providence des anciens péruviens
  • Henry de Varigny : Que savons-nous du Soleil ? (7e partie)
  • H. Darblin : Les trains de laminoirs deviennent des machines de précision
  • La célébration de l’anniversaire de John Paul Jones, le Surcouf américain, a lieu chaque année en grande pompe aux États-Unis
  • Chez les fruits comme chez les hommes, la température varie selon l’état de la santé
  • L. Kuentz : Les oasis tunisiennes, où les dattiers ont « les pieds dans l’eau et la tête au feu », produisent les dattes les plus appréciées
  • Le corotoca des termitières
  • G. Kerormel : une projection de glaçons en miniature
  • Grand roman scientifique et d’aventuresGuy d’Armen : La cité de l’or et de la lèpre (7e partie)

N°460 — 21 juin 1928

  • L. Morvers : Chassés de la Scandinavie qu’ils occupaient tout entière, le Lapons oubliés pendant un millénaire furent « découverts » au XVIe siècle
  • Un inventeur américain expérimente un tuyau souple au moyen duquel on pourrait envoyer de l’air et des aliments à un sous-marin naufragé
  • H. Darblin : Comment on fait des lunettes d’écaille : vrai ou fausse
  • Le soleil pourrait nous fournir de l’eau douce en partant d’eau salée
  • La lutte contr ele paludisme en Corse à l’aide d’un poisson vivipare
  • Une grotte glacée, la plus haute du monde, est découverte dans les Pyrénées par notre collaborateur Norbert Casteret
  • La recherche de l’effet de l’insolation sur l’accroissement de nos plantes cultivées
  • Edmond Blanc : Contrairement à la France, les puissances étrangères conservent leur confiance aux grands dirigeables
  • La piscine de Strasbourg est une des établissements de ce genre des plus parfaits qui existent
  • Comment on essaie la solidité de la porcelaine
  • Il existe, à Ceylan, un ver à soie qui ne détruit pas son cocon pour en sortir
  • Grand roman scientifique et d’aventuresGuy d’Armen : La cité de l’or et de la lèpre (8e partie)

N°461 — 28 juin 1928

  • René Thévenin : Malgré leur souci d’imiter les blancs, les nègres de la Côte d’Ivoire n’ont pas perfectionné leurs industries plusieurs fois centenaires
  • On construite en Amérique d’immenses pipe-lines pour le transport du gaz naturel
  • Edmond Blanc : L’avion à ailes repliables facilitera sans doute le développement de l’aviation de tourisme
  • Léon Abensour : Aux iles Pityuses, la petite ville d’Ibiza a conservé son caractère médiéval
  • H. Darblin : Une machine à écrire automatique qui fonctionne par électro-magnétisme
  • En descendant le Rhin (2e partie) : La porte d’or de la Suisse
  • Les poussières de Paris
  • Henry de Varigny : Que savons-nous du Soleil ? (8e partie)
  • On peut fabriquer des verres laissant passer les rayons ultra-violets
  • La menace du pétrole
  • G. Charrière : Des médecins des plantes ont été créés officiellement
  • Grand roman scientifique et d’aventuresGuy d’Armen : La cité de l’or et de la lèpre (9e partie)

N°462 — 5 juillet 1928

  • G. Charrière : Nous avons perdu le goût de la beauté des arbres et la foret s’est vengée de ce que nous l’avons laissé dévaster
  • On va extraire de l’essence minérale de nos lignites
  • Pour faciliter l’étude de la chimie on représente « matériellement » les diverse formules
  • Jacques Faure : Un ingénieux perfectionnement aux scènes de théâtre permet le changement instantané des décors
  • Le parasol du brahmane est aussi sacré que le personnage qu’il abrite
  • Si on transporte vivants les animaux destinés à la boucherie, malgré les souffrances que le voyage leur impose, c’est par raison d’hygiène ; les Chinois, eux, n’en ont cure.
  • Léon Abensour : Les Massaï, nègres de race éthiopienne, se soumettent difficilement à la domination européenne
  • Ch. de CatersEn descendant le Rhin (3e partie) : Le port de Strasbourg, outillé comme un port maritime, est appelé à un avenir énorme
  • On fabrique des feuilles d’or n’ayant que 2/100000e de millimètre d’épaisseur, et qui sont parfaitement transparentes
  • Georges Delhoste : L’air que nous sommes condamnés à respirer est chargé de poussières dangereuses contre lesquelles nous nous trouvons à peu près complètement désarmés
  • Le singe saki de l’Amérique méridionale est le plus fidèle de tous les animaux
  • Edmond Blanc : Les États-Unis perfectionnent sans cesse leur aviation de combat
  • On protège au moyen de parafoudres très perfectionnés les grands réservoirs à pétrole
  • Grand roman scientifique et d’aventuresGuy d’Armen : La cité de l’or et de la lèpre (10e partie)

N°463 — 12 juillet 1928

  • Riche, tant au point de vue agricole qu’au point de vue commercial, la vallée de Cachemire l’est encore plus par les vestiges du passé que l’on y rencontre
  • Edmond Blanc : Le R.100 anglais, dirigeable monstre
  • Les résidus des papeteries, jusqu’alors inutilisables, vont servir à l’amélioration des routes
  • Paluel-Maront : La belle orgaisation, sur nos côtes, dusecours aux naufragés
  • La pêche aux éponges — industrie prospère — est pratiquée sur la côte orientale de la Tnuisie à l’aide de procédés curieux
  • Ce n’est pas avec de l’eau, mais à l’aide d’acide carbonique qu’on éteint aujourd’hui cetains incendies
  • L. Morvers : La curieuse industrie havanaise du tabac reste florissante malgré les insectes variés qui s’attaquent aux plantes, et les impôts dont, universellement, on grève le prix des cigares
  • Comme de simples humains, les animaux souffrent des dents
  • La Sicile fournit maintenant elle-même au monde l’acide citrique extrait des citrons qu’elle produit
  • Ch. de Caters : Curieux minéral, l’amiante présente l’aspect d’un végétal et possède des particularités extraordinaires pour le règne auquel il appartient
  • Pourquoi les bouteilles à air liquide, et les bouteilles thermos sont-elles argentées ?
  • Grand roman scientifique et d’aventuresGuy d’Armen : La cité de l’or et de la lèpre (11e partie)

N°464 — 19 juillet 1928

  • Henri Darblin : Il y a un laboratoire où la machine humaine est « essayée » scientifiquement
  • On emmagasine le blé dans des silos qui en contiennent plusieurs centaines de milliers de tonnes et dans lesquels on bascule des wagons entiers
  • On traite le rachitisme des enfants en leur faisant prendre du lait qui a été exposé aux rayons ultra-violets
  • Norbert Casteret : L’homme préhistorique a laissé des traces non seulement de son art et de son industrie, mais encore de la magie qu’il pratiquait
  • Comment on préparer la craie pour écrire sur les tableaux noirs
  • Léon Abensour : Rejetant définitivement tous les usages et les traditions millénaires, le Siam, sous l’intelligente impulsion de ses souverains, ouvre ses portes à la civilisation occidentale
  • P. Calfas : La construction d’un grand cinéma moderne nécessite la résolution d’une série de problèmes d’architecture et de mécanique
  • L. Kuentz : Les Peaux-rouges connaissent-ils un secret qui les mette à l’abri des morsures de serpents ?
  • On construit en une journée des maisons en acier
  • Appartenant à une même famille, les insectes ont souvent des ailes très dissemblables
  • Vichy ou le chasselas ? Comment faire une cure de raisin
  • Henri Darblin : Le manganèse peut être un puissant agent fertilisateur
  • Grand roman scientifique et d’aventuresGuy d’Armen : La cité de l’or et de la lèpre (12e partie)

N°465 — 26 juillet 1928

  • R. Thévenin : La musique africaine, quoique primitive, n’observe pas moins les règles d’une harmonie réelle, et les instruments qu’elle emploie sont variés
  • Une charrue électrique qui, tout en labourant, électrocute insectes, larves et mauvaises graines
  • Georges Delhoste : Aujourd’hui, comme au temps des pharaons, les batteurs d’or travaillent le métal noble suivant une méthode et avec des instruments qui paraissent immuables
  • Une ville-champignon qui devient centre politique
  • De tous temps, les oies ont fait preuves des qualités précieuses de vigilance, de bonne vue et d’ouïe fine
  • La mouche est un danger de tous les instants. La mouche est un fléau mondial
  • Savez-vous la marche des rayons lumineux dans vos jumelles ?
  • Léon Abensour : Il y a encore des porteurs d’eau dans tous les pays au sol perméable où l’urbanisme est encore rudimentaire
  • Où le foin est séché à l’instar du linge
  • René Thévenin : Une flaque d’eau laissée par la mer présente souvent un champ d’observations curieuses (3e partie)
  • Elijah Stronghill : Dans les montagnes rocheuses, au Canada, l’alpinisme ne peut être pratiqué que par de véritables expéditions pourvues d’un matériel complexe et de provisions nombreuses
  • Un bateau rapide à queue de poisson
  • Grand roman scientifique et d’aventuresGuy d’Armen : La cité de l’or et de la lèpre (13e partie)

N°466 — 2 août 1928

  • P. Calfas : Les grandes stations électriques sont installées maintenant en plein air, et leur fonctionnement est en grande partie automatique
  • Modeste échantillon de la faune de Bornéo : python de 2000 livres
  • G. Charrière : Les plantes, comme de simples humains, se font sans cesse une guerre acharnée
  • Les ruines du cirque de Maxence à Rome
  • Norbert Casteret : Le curieux « boomerang » qu’utilisent les aborigènes australiens et que connaissaient les anciens Égyptiens, n’est pas l’instrument merveilleux que certains croyaient
  • Léon AbensourAu pays le plus lointain de l’extrême orient : Un coup d’œil sur Sakhaline et ses habitants
  • Comment graisser les machines agricoles
  • Sur la plage de Miami est aménagé un jardin, dont l’ensemble de corbeilles et de parterres représente la carte des U.R.H.
  • La pattes de chenilles sont caractéristiques du genre de vie de chaque espèce
  • Le panthéon scientifique : Claude Beranrd (1813-1878)
  • L. Kuentz : Le séchage des pêches constitue en Californie une industrie prospère
  • Il a fallu dix ans pour construire, sur le Saint-Laurent, ce pont de 1000m de long
  • L’attagène de pelleteries, insecte plus joli qu’utiles, se développe aux dépens des sujets mis à l’abri de la lumière
  • Grand roman scientifique et d’aventuresGuy d’Armen : La cité de l’or et de la lèpre (14e partie)

N°467 — 9 août 1928

  • Léon Abensour : Bien que ne constituant pas une unité politique, le Turkestan n’en est pas moins un pays nettement caractérisé par son passé et sa population
  • Un étrange manteau qui paye les études de celui qui le porte
  • De plus en plus presssés, les Américains font exécuter les semis par des avions
  • R. Thévenin : Ce n’est pas de leur plein gré que les cormorans, soi-disant pêcheurs, donnent leur proie aux Chinois qui les emploient
  • Un patient investigateur
  • On a découvert en Mongolie des vestiges d’une très ancienne civilisation
  • C’est par l’iode qui en émane que les bains d’algues ont une influence thérapeutique
  • L. Kuentz : Il n’y a pas un seul zèbre, mais de nombreuse variétés qui se différencient par la disposition des rayures immuablement les mêmes dans chaque famille
  • L. Morvers : N’atteignant pas, heureusement, les chiffres de tirages des romans à succès, l’impression des livres en Braille se fait aujourd’hui à l’aide de machines rapides et perfectionnées
  • Le tour de France industriel et pittoresque (4e partie) : Granville et sa région
  • Le double courant du détroit de Gibraltar
  • Une machine écrit des messages chiffrés que seule une machine analogue peut traduire
  • Grand roman scientifique et d’aventuresGuy d’Armen : La cité de l’or et de la lèpre (15e partie)

N°468 — 16 août 1928

  • Edmond Blanc : Les navires porte-avions, véritables aérodromes flottants, rendront plus efficace la collaboration de l’aviation et de la marine, dans une guerre navale
  • L’éthylène permet d’obtenir un mûrissement rapide des fruits n’en altérant pas la saveur
  • Ce n’est pas une gravure ancienne mais une photographie moderne
  • L. Kuentz : La représentation lumineuse des ondes sonores permettra-t-elle d’apprendre à parler aux sourds-muets de naissance ?
  • R. Thévenin : Les métamorphoses qui transforment d’une façon si complète la chenille en papillon ne sont qu’on mode de croissance analogue à celui des aurtes animaux
  • Georges Delhoste : Voiliers ou vapeurs, les bateaux de pêche emploient — aux dimensions près — les mêmes engins : mais seuls les seconds permettent une pêche intensive et rationnelle
  • La parade des pompiers japonais
  • Ce nouveau dispositif doit éviter, parait-il, des accidents d’automobiles. L’inconvénient est qu’il repose sur la bonne volonté des chauffeurs
  • H. Darblin : Un instrument pneumatique joue du violon, en reproduisant exactement toutes les nuance
  • Ce qu’est aujourd’hui la foire de Nijni-Novgorod
  • Grand roman scientifique et d’aventuresGuy d’Armen : La cité de l’or et de la lèpre (16e partie)
  • Table des matières du tome XVIII (N° 443 à 468)

Sciences et voyages, 1928-1929


[1La publication de cette série sur le Soleil a commencé dans le n°437

[2La publication du secret de Sunbeam Valley a commencé dans le numéros 433

[3le premier répondeur ?

[4et sans imprimante 3D ;-)