La saga du sucre : Entre douceur et amertume

Joseph Garnotel
Samedi 10 octobre 2020
info document -  voir en grand cette image

Titre : La saga du sucre : Entre douceur et amertume

Auteur :Joseph Garnotel

Éditeur : Quae

Date de parution : 28 mai 2020

Pages : 176

Prix : 28,00 €

ISBN : 9782759231119

Quatrième de couverture :

Le sucre a ceci de particulier que son usage et sa représentation varièrent beaucoup avec le temps. Remède, épice, puis aliment, le sucre deviendra ce produit de première nécessité que les familles aimeront à entasser en prévision de crises. Mais comme l’a relevé Claude Fischler dans L’Homnivore, « depuis son apparition en Occident, le sucre a été alternativement angélisé ou diabolisé ». Ses détracteurs l’ont accusé de bien des maux, jusqu’au tour nouveau que la « saccharophobie » a pris dans la seconde moitié du XXe siècle au nom de la santé. À un moment où, dans les pays riches notamment, la « sagesse des corps » était brouillée par le changement des conditions de vie, des physiologistes, des endocrinologues, des nutritionnistes furent invités par les autorités sanitaires à contrevenir au « libre-arbitre alimentaire » afin de conjurer les maladies de l’alimentation.

Ce livre retrace l’histoire du sucre qui fut parfois dramatique, ce qui faisait dire à Voltaire dans Candide : « C’est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe ». Mais le sucre a aussi une économie, un business, une géopolitique propre, impliquant de nombreux acteurs privés ou institutionnels, sur lesquels l’auteur jette un éclairage nouveau.

Mondialisée de longue date, mais en perpétuel mouvement, l’économie de cette substance, et de ses dérivés, se présente comme un système complexe, caractérisé en ses deux extrémités par des activités de production et des actes de consommation.

Ce livre explore le chemin, long et tortueux, qui mène des champs de canne et de betterave à sucre à la table des consommateurs.

Mon avis : Voilà un petit livre passionnant sur le sucre. Mais ne vous y trompez pas. Il ne traite pas de sa consommation. Ni de pâtisserie ou de confiserie. Non. Juste, et c’est déjà bien, de son industrie et de son économie.

Vous y apprendrez beaucoup de choses sur l’évolution de sa consommation, aussi sur sa consommation actuelle en fonction des pays. Et quel type de sucre est consommé préférentiellement dans telle ou telle région du monde. Saviez-vous que les plus gros consommateurs de sucre sont les Russes ? Qu’aux USA c’est l’utilisation du sirop de glucose extrait des céréales qui prédominent ? etc.

Le lecteur y découvre également que pendant très longtemps, la seule source de sucre clairement établie était le miel. C’était donc un produit relativement rare surtout avant que les apiculteurs s’en mêlent. Ainsi, il ne faisait pas partie des produit de première nécessité mais de la pharmacopée.

J’y ai également appris les grands modes de fabrication.

En bref : Un livre que je vous invite à découvrir si vous aimez savoir ce que vous mettez dans votre assiette…. ou pourquoi vous voulez l’éviter. :-)

CONCOURS : en partenariat avec les éditions Quae, nous vous offrons un exemplaire de ce livre. Pour cela, rien de plus simple : tweetez cet article sur Tweeter en taguant Gloubik Sciences et les éditions Quae. Premier arrivé, premier servi.

Découvrez d'autres critiques de ce livre sur Babelio voir en grand cette image
Découvrez d’autres critiques de ce livre sur Babelio