Ajouter ce site à vos favoris ! | Rejoignez-nous sur Google+ |

Accueil > Livres récents & nouveautés > Histoire et philosophie des sciences > Le transhumanisme. Faut-il avoir peur de l’avenir ?

Le transhumanisme. Faut-il avoir peur de l’avenir ?

Béatrice Jousset-Couturier

Mis en ligne par Denis Blaizot le mercredi 27 avril 2016

JPEG - 21.4 ko

Auteur : Béatrice Jousset-Couturier
ISBN : 2212563930
Éditeur : Eyrolles (2016)
Pages : 188

Quatrième de couverture :

UN CHOIX OU UNE RÉALITÉ ?

Le transhumanisme est un courant de pensée, désormais international, prônant L’usage des sciences et des techniques, dans le but d’améliorer l’espèce humaine, en augmentant les performances physiques et mentales de l’homme. Il considère en outre certains aspects de La condition humaine tels que Le handicap, la maladie, Le vieillissement ou La mort subie comme inutiles et indésirables. À ce titre, il interroge et il inquiète...

Pour éclairer l’actualité de façon constructive, et tracer un pont entre les fantasmes et la réalité, L’auteur décrypte ce courant de pensée en proposant un texte accessible, synthétique et vivant. Il commence par faire un retour historique sur les origines et Les influences du transhumanisme. Il s’interroge ensuite, à travers une Lecture humaniste de La situation actuelle, sur la pertinence d’une telle « révolution », Il nous interpelle enfin sur Les orientations que nous souhaitons réellement donner à notre évolution en soulignant les parts d’ombre et Les raisons d’espérer.

« Il n’est plus temps de savoir si nous sommes capables d’accompagner un tel virage, de nous y adapter : nous sommes déjà dans la tourmente. S’y opposer ralentira son trajet momentanément, mais en aucun cas ne le freinera. Regardons-le bien en face, pour réagir à son approche, éviter qu’il ne nous écrase, et décidons en pleine conscience si nous préférons prendre un ticket pour embarquer, ou le laisser passer. Restons vigilants, attentifs et ouverts face à L’inconnu sans condamner a priori notre avenir. »

Mon avis : C’est avec un peu d’appréhension que j’ai découvert Le transhumanisme. Faut-il avoir peur de l’avenir ? de Béatrice Jousset-Couturier dans ma boîte aux lettres. Mais au premier coup d’œil, je le trouve plutôt engageant. Pourquoi de l’appréhension ? Parce que je ne savais pas si ça allait être un livre sur l’esprit du transhumanisme ou sur les technologies qu’il implique. Et surtout, si ce livre avait été écrit par un illuminé qui se croit déjà immortel et se voit déjà faisant des voyages extraordinaires, ou par quelqu’un de posé et réfléchi qui pèse le pour et le contre de ce concept.

J’ai été très heureux de découvrir qu’il s’agissait d’un essai, probablement une adaptation de la thèse de l’auteure sur ce sujet pour son doctorat de troisième cycle. Oui, Béatrice Jousset-Couturier a soutenu en 2014 une thèse sur le transhumanisme.

Nous avons donc affaire à une approche des plus sérieuses du sujet, mais uniquement du point de vue de l’étique et de la philosophie. Vous ne trouverez dans ce livre aucune information technique sur les moyens de cette transition.

Après une préface des plus succinctes signée Luc Ferry, et une courte introduction de l’auteure, nous attaquons une première partie dédiée à l’histoire et aux différents courants du Transhumanisme tel que le définissent nos contemporains. La deuxième partie, elle, traite du côté philosophique et religieux du sujet. Le lecteur y découvre que ce concept est dans l’air depuis très longtemps même si nous taisions son nom. Même Condorcet (1743-1794) s’en est mêlé : « Il arrivera un temps où la mort ne sera plus que l’effet, ou d’accidents extraordinaires, ou de la destruction de plus en plus lente des forces vitales (...). Un temps où la durée de l’intervalle moyen entre la naissance et cette destruction n’aura elle-même aucun terme assignable. » [1] La troisième partie aborde les implications du transhumanisme sur la politique, l’économie et l’éthique. Autant les premières et deuxièmes parties montraient une certaine impartialité de l’auteure, autant celle-ci laisse entendre que l’auteure est favorable au transhumanisme. Toutefois, les informations délivrées vous laissent seul juge.

En bref : Un essai que je vous conseille de lire si vous voulez vous informer de ce qu’est le transhumanisme sans vous prendre la tête avec les explications scientifiques et techniques sur les moyens à mettre en œuvre pour atteindre cette « Humanité 2.0 ».

PNG - 13 ko
Découvrez d’autres critiques de ce livre sur Babelio

[1p. 79 du présent livre.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?