Mathématiques, cosmographie, astrophysique, astronomie

Résumé : Aux fins de l’analyse des phénomènes observés, il a été commode, et jusqu’à présent suffisant, de considérer la gravité comme étant soumise aux principes déterministes de la physique classique, le champ gravitationnel obéissant à la loi de Newton ou aux équations d’Einstein. Ici, nous traitons le (...)

ASTROPHYSIQUE : À proximité des trous noirs, l’espace est tellement déformé que même les rayons lumineux peuvent s’y enrouler plusieurs fois. Ce phénomène pourrait nous permettre de voir plusieurs versions d’une même chose. Si ce phénomène est connu depuis des décennies, ce n’est que maintenant que nous (...)

L’UNIVERS Les chercheurs du monde entier pensent depuis longtemps que 70 % de l’univers est composé d’énergie sombre, une substance qui permet à l’univers de s’étendre à un rythme toujours plus rapide. Mais dans une nouvelle étude, des chercheurs de l’université de Copenhague ont testé un modèle qui (...)

Ce n’est pas sans surprise qu’on lit les conclusions de l’article de M. Loria sur les femmes mathématiciennes [1]. Après avoir rappelé en des termes éloquents les mérites des femmes illustres, telles que Hypathie, Émilie du Châtelet, Agnesi, Caroline Herschel, Sophie Germain, Sophie Kovalevsky, après (...)

Bien sûr cet article extrait d’un quotidien n’est pas de haute volée scientifique. Mais il montre bien comment, à cette époque, on tentait de faire passer des informations scientifiques. L’article est d’ailleurs rédigé par un habitué de La Nature. Le Soleil était éteint depuis cinq minutes mais les hommes (...)

Nous avons fait connaître la mission que M. Struve, directeur de l’observatoire Impérial de Russie est venu remplir en France. Or le célèbre astronome est un homme d’âge moyen, aux cheveux tirant sur le gris. Sa figure est épanouie, sa parole douce, et toute sa personne est empreinte de la plus franche (...)

Texte complet de l’article de Vérusmor tel que paru dans les Mémoires de la Société Nationale Académique de Cherbourg en 1871 Longtemps l’homme a cru dans son ignorance que l’univers était créé pour lui seul. La petite planète sur laquelle il s’agitait lui paraissait le centre du monde : il regardait le (...)

Titre original : L’idée de fonction depuis un siècle. Cet article est la reproduction d’une conférence donnée par l’auteur à Clark University (U. S. A.) Toute la science mathématique repose sur ridée de fonction, c’est-à-dire de dépendance entre deux ou plusieurs grandeurs, dont l’étude constitue le (...)

Cet article est consacré uniquement aux belles recherches que M. Le Verrier a poursuivies avec tant de succès pendant quarante ans sur notre système planétaire ; nous nous sommes efforcé de mettre en lumière les résultats les plus importants de ces recherches, sans avoir la prétention d’y avoir (...)

Nous venons de passer une année 1900 dont le mois de février n’a eu que 28 jours ; bien des gens ont été étonnés de ne pas voir le 29 février 1900, quatre ans après 1896 qui en a eu un, et de rester jusqu’en 1904 avant de voir le 29 février revenir. On aura eu ainsi un intervalle de huit ans sans année bissextile. Ce fait n’aura pas lieu en l’an 2000, mais reprendra en 2100, 2200 et 2300, puis en 2500, etc. On a eu pour but, en ayant recours à ces modifications périodiques, de faire concorder l’année (…)

Le problème que nous allons traiter ici n’est autre que celui de l’infini physique. L’univers est-il infini ? Est-il possible de marcher droit devant soi sans jamais être arrêté ? Ce problème se trouve étroitement lié à celui de la structure géométrique de l’univers : la somme des angles d’un triangle (...)

Quels seront les buts particuliers auxquels tendront les principaux génies mathématiques des générations à venir ? Quelles nouvelles méthodes et quels nouveaux faits restent à découvrir, dans le riche et large champ de la pensée mathématique ? L’histoire de la Science nous enseigne la continuité de son (...)

Depuis une haute antiquité les peuples civilisés ont considéré une pluralité quelconque comme la somme de pluralités simples des divers ordres décimaux, les pluralités simples étant celles qu’ils pouvaient matériellement représenter avec les doigts des deux mains. Ayant donné des noms tels que un, deux, (...)

En récompense des succès qu’il a obtenus et de l’intérêt qui s’attache à ses différentes entreprises, M. Janssen a été désigné par l’Académie des sciences pour faire la grande lecture publique à l’occasion de la séance de distribution des prix en 1892. Il est donc indispensable de donner à nos lecteurs une idée (...)

Le TEMPS, notion si claire, semble-t-il, dans l’exercice habituel de notre activité et les phases de notre existence, se présente, au contraire, quand nous voulons en approfondir la nature ou rechercher les éléments qui concourent à la formation du sentiment que nous en avons, comme particulièrement (...)

L’apparition des étoiles filantes de novembre a été décrite il y a plusieurs années, dans la Revue moderne et dans la Revue germanique, avec tout le soin dont nous étions capables. Nous y avons joint un résumé rapide des idées que ce phénomène suggérait sur la constitution de l’univers, ,alors que (...)

[!sommaire] Discours prononcé par M. H. Poincaré au Congrès international de physique réuni à Paris en 1900. Extrait du volume : Rapports présentés au Congrès international de Physique, qui paraîtra prochainement à la librairie Gauthier-Villars, et dont la Revue donnera une analyse.1. - Rôle de (...)

La suppression de l’Académie des sciences n’a point été le seul événement singulier qui ait signalé l’année 1793, au point de vue de l’histoire des sciences. Le système métrique lui-même a failli périr. Peu s’en est fallu que la grande œuvre de la Révolution française ne fût frappée à mort par des sectaires (...)

Cet article de 1903 sur les femmes mathématiciennes traite autant de l’histoire des mathématiques que de la place attribuée à la femme dans notre société par le passé. Nous le reproduisons dans son intégralité sans chercher en rien à valider ou réfuter toute théorie sociale que ce soit. Les derniers (...)

Voir la Revue Scientifique du 26 septembre 1903 et du 2 janvier 1904 La vive et intéressante réfutation que vient de faire Mlle Joteyko des idées trop peu chevaleresques, exprimées dans ma conférence sur les femmes mathématiciennes m’à causé un peu d’ennui ; car elfe m’a montré que : sans le vouloir, (...)

Le souci trop exclusif de la rigueur donne à l’enseignement des mathématiques une forme souvent dogmatique. Ceux qui ont reçu cet enseignement dans les lycées ou les facultés sont longtemps sans comprendre qu’il puisse y avoir, à propos de ces sciences, des questions capables de diviser les penseurs, (...)

Avant de parler de ce problème célèbre, je rappellerai, à titre d’introduction, et pour avoir une base comparative, un problème beaucoup plus simple, traité dans les ouvrages élémentaires de géométrie. Soit proposé de déterminer la médiane AM d’un triangle, étant connus les trois cotés BC, AB, AC du (...)

Owens College (Manchester) M. Balfour Stewart, de la Société royale de Londres Messieurs, c’est sans doute une tâche honorable et difficile que de prendre la parole devant cette assemblée ; mais, dans les circonstances actuelles, la difficulté est encore augmentée par l’accomplissement d’un des (...)

L’origine de l’astronomie se perd dans la nuit des siècles passés ; nous savons seulement que c’est la plus ancienne de toutes les sciences ; ses premiers adeptes sont de beaucoup les ancêtres des Chaldéens auxquels on attribue généralement les premières observations de ce genre. Sans nous attarder à (...)

Nous avons publié précédemment un grand nombre de documents divers, provenant des régions les plus éloignées du globe, sur la grande comète de 1882. Celui que nous offrons aujourd’hui à nos lecteurs est assurément l’un des plus curieux ; il consiste en une lettre et une magnifique photographie qui nous (...)

On a signalé dans plusieurs journaux français et étrangers la chute qui a eu lieu dans le territoire de Brescia (Italie) d’une météorite d’assez grande dimension. Nous publions en premier lieu la curieuse lettre qui a été écrite à ce sujet par le professeur G. Ragazzoni. Le phénomène s’est produit le 16 (...)

Le théorème d’Al-Kashi , en français d’Europe, ou ’’’loi des cosinus’’’, en français du Canada et dans d’autres langues, est un théorème de géométrie du triangle couramment utilisé en trigonométrie. Il généralise le théorème de Pythagore aux triangles non rectangles : il relie le troisième côté d’un triangle aux (...)

Nous publions, dans ce numéro, deux dessins qui permettent à nos lecteurs de juger de la différence essentielle que présente le grand équatorial coudé installé à l’Observatoire de Paris, depuis quelques années à peine, avec les lunettes équatoriales ordi­naires des observatoires. Cette différence (...)

Les curieuses expériences de MM. Claude et Boucherot à la Havane, puis la création, par ces mêmes techniciens, du cargo frigorifique Tunisie, ont attiré l’attention du public et du monde savant sur le phénomène grandiose, bien que souvent inaperçu, de la dégradation de l’énergie dans l’Univers. Dans (...)

Petit article intéressant par ce qu’il nous apprend de l’histoire des observations de la Grande Tache Rouge de Jupiter, mais aussi par la mise en évidence d’un fait : les interprétations que l’on d’une découverte sont liées aux connaissances préalables associées au sujet de l’étude.

A tous ceux qui ont poser une de ces questions à google avec l’espoir d’avoir une réponse. la planete mars dans notre ciel / la planete mars s’approche de la terre pourquoi ? / la planète mars cette nuit / observation de la planete mars / planete mars ce soir / planete mars visible cette nuit / apercevoir mars / apercu de la planete mars cette nuit / ce soir planete mars quelle constellation ? et quelques autres.

On sait que par les soins de l’Observatoire de Toulouse, un nouvel établissement, dont il sera la succursale, est en cours d’installation au sommet du Pic du Midi. Il en a déjà été question ici [1] à propos des premiers travaux. On sait aussi que ces travaux ne peuvent avancer que lentement, à cause (...)

Il y a une cinquantaine d’années environ, l’astronome J. de Littrow, directeur de l’Observatoire de Vienne, a émis l’idée d’essayer une communication optique avec les habitants de la Lune. Un triangle tracé sur le sol lunaire par trois lignes lumineuses de douze ou quinze kilomètres chacune serait (...)

J’ai eu l’occasion, en 1904 ( [1]) , de parler ici de l’Observatoire du Pic du Midi et d’en montrer, avec la description, l’aspect général à cette époque. Maintenant cet aspect est quelque peu changé. Grâce à des travaux assez considérables (étant données surtout les difficultés de l’endroit) et qui (...)

Parmi les instruments employés dans les études de l’astronomie physique il en est un, peu connu, qui occupe une situation actuellement unique au monde, c’est la grande lunette de l’Observatoire du Mont-Blanc. En 1890, M. Janssen eut cette audacieuse idée de fonder, à l’altitude de 4810 mètres, un (...)

Allocution prononcée à l’Académie d’Amiens le 23 octobre 1890 par Albert Badoureau. Messieurs, Notre très éminent confrère, M. Jules Verne, à qui les trois dimensions restreintes de notre univers ne suffisent probablement plus pour les « voyages extra-ordinaires » de ses héros, m’a demandé de vous dire (...)